Vidéos A la une
De lourds soupçons pèsent sur le Qatar, accusé de soutenir des organisations terroristes au Proche-Orient et en Afrique. Un rapport américain s'interrogeait déjà en 2014 sur un possible financement de l'Etat islamique et d'Al-Qaïda par des fortunes du Qatar. Les attentats terroristes de Charlie Hebdo et du magasin Hyper Casher ravivent ces questions. Bruno Le Maire a ainsi demandé le réexamen des liens de la France avec le Qatar, l'Arabie Saoudite et le Yémen " pour ne plus avoir pour alliés ou partenaires des Etats qui soutiendraient, parraineraient, financeraient ou subventionneraient des filières ou des discours terroristes ". Le Qatar a démenti toute collaboration avec des organisations terroristes mardi dernier. Son ambassadeur à Paris, Meshal Hamad Al-Thani, affirme ainsi dans une déclaration écrite qu' " il faut être clair, le Qatar ne finance ni ne soutient aucune organisation terroriste ". Des propos confortés par Laurent Fabius, qui a déclaré mercredi que les enquêtes effectuées par les services de renseignement français avaient montré que le prétendu soutien du Qatar aux terroristes " n'était pas exact ". De plus, le Qatar fait partie de la coalition internationale contre l'Etat islamique. En remportant l'organisation de la Coupe du Monde de handball, le fameux émirat du Golfe Persique nous fait une nouvelle démonstration de sa puissance. Sans parler du groupe d'amitié France-Qatar qui devrait bientôt se constituer au Sénat, sous l'initiative de Jean-Pierre Raffarin et Pierre Charon. Si le Qatar inquiète certains, il en séduit d'autres. Le Qatar joue-t-il un double-jeu ? Mais la France a-t-elle réellement intérêt à enquêter sur la face cachée du Qatar, au risque de perdre un riche allié ? Les invités d'Arnaud Ardoin en débattent ce soir sur le plateau de Ça vous regarde. Invités : Vanessa Ratignier, journaliste indépendante, co-auteur de " Une France sous influence " Nabil Ennasri, doctorant spécialiste du Qatar, auteur de " L'énigme du Qatar " Nicolas Dupont-Aignan, Député de l'Essonne, Président de Debout la France Alexis Bachelay, Député PS des Hauts-de-Seine
Publicité