Vidéos A la une
"Aussi contestable soit-il, l'Etat tenu par Bachar-al-Assad est un Etat, et en cela il protège de la barbarie de l'Etat islamique" a déclaré Marine Le Pen mercredi sur LCP. Pour la présidente du FN, "Bachar al Assad est un dirigeant autoritaire" mais pas un "barbare", "terme facile qui n'a aucun sens" selon elle. Marine Le Pen conteste les chiffres de 200 000 morts causés par le régime de Bachar-al-Assad et l'utilisation d'armes chimiques par le régime de Damas. "Il y a beaucoup de discussions sur ce sujet, on a appris que l'Etat islamique utilisait des armes chimiques." Et d'ajouter : "Tout ce que disent les Américains ou les officines américaines, je prends ça avec beaucoup de pincettes".
Vidéos A la une
" Isoler la Russie n'a aucun sens ". C'est la " profonde conviction " qu'a exprimé Nicolas Sarkozy devant des étudiants de l'Institut des relations internationales de Moscou jeudi. En visite en Russie, l'ancien président français a rendez-vous avec Vladimir Poutine afin d'évoquer notamment la crise syrienne. Alors que Paris et Moscou s'affrontent sur la question de l'avenir du président Bachar Al Assad, Nicolas Sarkozy appelle de son côté à une alliance avec la Russie et ses alliés dans la lutte contre l'État islamique.
Vidéos A la une
Depuis le début du conflit en Syrie, les pro et anti-Bachar al-Assad se déchirent, laissant un pays plus que jamais divisé. Pour éviter l'implosion, il y a un peu plus d'un an, le président...
Publicité