Avec ses 100 000 km au compteur, Alexandre Despretz, motard de police, en a vu des vertes et des pas mûres sur les routes. Après un premier recueil paru l'an passé, un autre était nécessaire pour restituer les plus beaux mensonges des automobilistes, usant de toutes les excuses du monde face aux gendarmes… Brèves de volant 2012, la récidive rapporte ces drôles de moments vécus. Extraits.

 

Téléphone au volant

Sur le boulevard périphérique, cette femme nous a vus mais ne souhaite pas raccrocher… Puis elle ouvre sa fenêtre tout en roulant à 80 km/h et crie : "Vous savez ce que c'est d'organiser un enterrement par téléphone ?" 

 

Publicité
"Non, ce n'est pas un téléphone monsieur l'agent, c'est une calculatrice !" Puis un téléphone sonne dans l'auto… Et le conducteur explique : " Ah, ça… Non, c'est juste une alarme, un rappel, quoi…" 

Publicité