Vous n'y connaissez rien en mécanique : comment savoir si votre garagiste ne gonfle pas la facture ? Que devez-vous savoir ou tester avant une grosse réparation ? 10 conseils pour éviter les mauvaises surprises.

 

1. Votre garagiste doit afficher ses tarifs

Publicité
Première source d'inquiétude pour le consommateur : le tarif des réparations. Si tout le monde connaît le prix d'une baguette de pain, rares sont ceux qui consomment régulièrement un embrayage, une pompe à essence ou des disques de freins ! Comment savoir combien ça coûte ? Un arrêté du 3 décembre 1987 oblige le garagiste à afficher ses prix en TTC, le taux horaire de la main-d'œuvre et les différentes prestations forfaitaires (peinture, tôlerie, entretien...). Ces tarifs doivent être visibles et lisibles à l'extérieur ainsi qu'à l'intérieur des locaux.

Fuyez : si vous n'apercevez pas les tarifs à l'extérieur du garage. 

Publicité