Des dizaines d'internautes ont été prélevés à leur insu début octobre pour des éthylotests présentés comme gratuits sur la toile. Le vendeur assure aujourd'hui que les plaignants seront remboursés…

Début juillet, 60 millions de consommateurs dénonçait les pratiques de la société AJMF, éditrice du site Ethylotestgratuit.org, qui promettait, à grand coup de spamming publicitaire,  deux alcootests gratuits contre le paiement de 0,99 € de frais de port.

 

De nombreux internautes se faisaient piéger en donnant leurs coordonnées bancaires sans s'apercevoir qu’ils s’engageaient à verser 29,96 € par mois pour pouvoir profiter de huit éthylotests chaque mois.

 

90 euros prélevés

Or en ce début octobre, les déboires continuent pour ces consommateurs qui se sont laissé appâter. Des dizaines d’entre eux viennent de constater un prélèvement de… 89,88 € sur leur compte ! signale 60 millions de consommateurs dans un article à charge contre cette arnaque.Cette somme correspond au prélèvement en une seule fois de trois mois d’abonnements (août, septembre et octobre). En seulement deux jours, plus de 130 plaintes ont été postées sur le forum de l'association de consommateurs.

"Je n'étais pas au courant de cet "abonnement" : ni mail, ni réception de colis, rien pour me mettre la puce à l'oreille... sans parler du prélèvement mensuel acquitté 3 mois après en une seule fois ! », constate une consommatrice sur le site. Si elle n’a pas reçu ces fameux huit éthylotests mensuels, c’est parce qu’elle ne les a pas réclamés explique le dirigeant d’AJMF.

 

Mise à dispotion des clients

En effet, les conditions générales de vente (CGV) précisent bien que ces éthylotests sont "mis à la disposition" du client chaque mois. En d'autres termes, le client ne les obtient que s'il en fait la demande explicite.

La société édite désormais quatre sites différents : www.ethylotest-gratuit.org ; shop.ethylotest.org ; www.ethylotestforum.fr ; www.ethylo-sav.com. C’est sur ce dernier site qu’il faut se rendre pour résilier son abonnement. Le propritéraire des ces sites affirme que toutes les demandes seront prises en compte par mail via le sites.

 

Le vendeur en ligne va-t-il tenir ses promesses ?

Il publie à côté de ça sur son site www.ethylo-sav.com un avertissement  pour les personnes qui décideraient de faire opposition à leur carte bancaire :" nous poursuivrons systématiquement pour fraude à la carte bancaire, contrefaçon de carte de paiement, escroquerie, abus de confiance et/ou répudiation abusive toute personne ayant directement ou indirectement tenté de frauder ce service. Les peines encourues vont jusqu’à 390 000 € d’amende et 5 ans de prison ".Recours

 

Publicité
Si votre litige persiste...Si votre litige avec la société persiste, 60 millions de consommateurs indique que vous pouvez saisir la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de Paris, par courrier, au 8 rue Froissart 75153 Paris Cedex 03, par courriel à ddpp@paris.gouv.fr ou par téléphone au 01 40 27 16 00. Précisez bien les coordonnées de l’AJMF SAS : 102, avenue des Champs-Elysées, 75008 Paris - n° R.C.S. 750 979 312. 
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité