A l'affiche de deux films, Jean Rochefort poursuit, avec son flegme légendaire, une exceptionnelle carrière. Il y déploie une nouvelle fois son talent d'acteur-caméléon, aussi à l'aise en Mazarin dans "Blanche", qu'en professeur de français retraité dans "L'homme du train" de Patrice Leconte.
People
Christopher Reeve, l'acteur qui incarna Superman au cinéma pour la première fois en 1978, vient d'avoir cinquante ans. Superman vole dans les airs pour l'éternité, Christopher, lui, est à jamais cloué au sol. Son destin a basculé un jour de mai 1995, à cause d'une mauvaise chute d'équitation ...
Personnage charismatique et envoûtant, à l'écran comme à la ville, Paul Newman aurait décidé de stopper sa carrière pour se consacrer à sa famille et ses hobbies. Pourtant, il est de retour, dans "Les Sentiers de la Perdition", un film sombre et implacable, aux côtés de Tom Hanks.

Les dernières actualités Julie Mallot

A l'affiche de deux films, Jean Rochefort poursuit, avec son flegme légendaire, une exceptionnelle carrière. Il y déploie une nouvelle fois son talent d'acteur-caméléon, aussi à l'aise en Mazarin dans "Blanche", qu'en professeur de français retraité dans "L'homme du train" de Patrice Leconte.
Christopher Reeve, l'acteur qui incarna Superman au cinéma pour la première fois en 1978, vient d'avoir cinquante ans. Superman vole dans les airs pour l'éternité, Christopher, lui, est à jamais cloué au sol. Son destin a basculé un jour de mai 1995, à cause d'une mauvaise chute d'équitation ...
Personnage charismatique et envoûtant, à l'écran comme à la ville, Paul Newman aurait décidé de stopper sa carrière pour se consacrer à sa famille et ses hobbies. Pourtant, il est de retour, dans "Les Sentiers de la Perdition", un film sombre et implacable, aux côtés de Tom Hanks.
Publicité