La parité n'a pas que du bon. En particulier quand elle concerne le cancer du poumon. Premier cancer chez l'homme, il pourrait devenir dans les prochaines décennies le plus fréquent chez la femme, dépassant celui du cancer du sein.

Les dernières actualités Dr Jean-Pierre Rageau Hélène Poulain

La parité n'a pas que du bon. En particulier quand elle concerne le cancer du poumon. Premier cancer chez l'homme, il pourrait devenir dans les prochaines décennies le plus fréquent chez la femme, dépassant celui du cancer du sein.
Publicité