Vidéos A la une
Vendredi après-midi, à une station de tramway de Schaerbeek, en Belgique, un suspect était interpellé par des policiers. L'homme, pour leur échapper, aurait tenté de prendre en otage une petite fille. C'est là que les forces de l'ordre "lui ont tiré à la jambe" rapporte Xavier de Giacomoni. Après l'avoir blessé, des unités spéciales ont envoyé un démineur pour fouiller son sac à dos.
Vidéos A la une
Fanny a 20 ans, elle a été brulée au visage et aux mains, elle fait partie des huit victimes françaises des attentats meurtriers qui ont touché la Belgique, mardi dernier. Cet ancien basketteur américain a lui été sauvé par un autre passager qui l'a transporté à l'extérieur lorsqu'il était inconscient. Ses jambes ont été touchées par des débris tombés du plafond de l'aéroport. Quant à Sylvie, rescapée, elle a besoin de voir un psychologue pour continuer à vivre.
Vidéos A la une
Une opération d'envergure a eu lieu à Schaerbeek, plusieurs documents ont été saisis. Il y a eu 6 interpellations jeudi soir dans le cadre de l'enquête sur les attentats meurtriers qui ont touché la Belgique, mardi. Un septième homme aurait été arrêté à Forest. L'enquête se poursuit également du côté de Salah Abdeslam. Le terroriste présumé des attentats du 13 novembre, incrimine son frère Brahim et Abdelhamid Abaaoud comme instigateurs des attentats. Il dit également ne pas connaitre les frères El Bakraoui. Un nouveau suspect est activement recherché, il s'agit de Naïm Al Hamed.
Vidéos A la une
Bernard Cazeneuve a annoncé jeudi soir que les forces de sécurité avaient mis "en échec un projet d'attentat, conduit à un stade avancé". L'interpellation de Reda Kriket a mené à une à la découverte d'une planque à Argenteuil. Lors de la perquisition, des explosifs, des Kalachnikovs et des armes de poing auraient été saisies. L'homme avait été condamné en son absence, l'an passé, à Bruxelles avec Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats de novembre à Paris, dans le cadre d'un procès sur une filière jihadiste. Il est actuellement en garde à vue.
Vidéos A la une
Pendant que le président français recevait Shimon Peres à l'Élysée, il a commenté les nombreuses perquisitions et arrestations de Bruxelles. "Il y a eu un certain nombre d'arrestations, nous savons qu'il y a d'autres réseaux" a-t-il déclaré.
Vidéos A la une
"L'Ode à la joie", hymne européen officiel, a été joué vendredi place de la Bourse. Depuis les attentats du 22 mars, le lieu est devenu un symbole où badauds et proches des victimes viennent s'y recueillir.
Vidéos A la une
Invité d'Arlette Chabot ce vendredi sur LCI, le maire de Courcouronnes Stéphane Beaudet s'exprime sur la radicalisation des jeunes de quartiers défavorisés. Il prend l'exemple d'Omar Mostefaï, assaillant du Bataclan le 13 novembre. D'après un de ses amis d'enfance, "le seul signe distinctif de sa radicalisation était sa disparition des loisirs, sa disparition dans la rue".
Publicité