Société
Après un an de deuil et de réparations, les lieux visés par les attentats du 13 novembre ont rouvert, petit à petit. (Re)découvrez les lieux des attaques, juste après la tragédie et aujourd'hui.
Société
Un livre blanc publié lundi, signé par 170 avocats, veut faire reconnaître les préjudices d'angoisse, d'attente et d'inquiétude pour les victimes du terrorisme. Découvrez ce que signifient ces termes, qui évoquent des traumatismes bien présents.
Vidéos à la une
Le 13 novembre dernier. Omar, 32 ans, était au Stade de France. Le vigile y repère un homme au comportement suspect. Il s'agit en fait de l'un des terroristes. Bilal Hafdi se fera explosé à quelques mètres de lui. Le choc. Son incroyable récit. Sa volonté de témoigner, pour tous ceux de sa profession. Et sa vie, faite de peurs et de traumatisme depuis. "Omar, face au kamikaze", c'est la rencontre 7 jours BFM.
Vidéos à la une
TEMOIGNAGES - Pour la première fois en France, plus de 90.000 militaires, policiers et gendarmes étaient mobilisés ce 24 au soir dans toute la France. RMC s'est rendue jeudi soir devant l'église Saint-Augustin, dans le 8e arrondissement de Paris où huit militaires étaient déployés pour assurer la sécurité de la messe de Noël.
Vidéos à la une
Depuis les attentats, une cellule interministérielle a été mise en place. Les victimes blessées peuvent appeler pour bénéficier d'une aide psychologique. Un dispositif unique crée en janvier dernier après les attaques. Cette cellule est aussi chargée d'organiser toute la logistique de l'hommage qui sera rendu vendredi aux invalides.
Publicité