Vidéos A la une
Pendant cinq jours, du 20 au 24 juillet, une partie de la voie George Pompidou à Paris se transformera en "Quai Jasmin" pour promouvoir la destination tunisienne et ses atouts culinaires et culturels. Tunis et Sousse, particulièrement affectées par les attaques terroristes, sont cette année en tête d'affiche.
Vidéos A la une
Une famille française a décidé de porter plainte contre l'Etat tunisien suite à l'attentat du musée du Bardo le 18 mars dernier qui a coûté la vie à 21 personnes. En cause, la sécurité "défaillante". Au moment de l'attaque, aucun garde armé n'était à son poste.
Vidéos A la une
Il y a quatre mois à Tunis, 22 personnes perdaient la vie et 45 autres étaient blessées dans l'attentat du musée du Bardo revendiquée par l'organisation E.I. Depuis, les victimes ont reçu une première aide d'urgence mais attendent toujours l'indemnisation définitive.
Vidéos A la une
Trois mois après l'attaque du musée du Bardo à Tunis, les rescapés se retrouvent seuls et démunis face à la lourdeur et la lenteur des démarches d'indemnisation.
Vidéos A la une
À l'approche de la saison touristique, de nombreux Français s'envolent pour la Tunisie. À l'aéroport d'Orly, les voyageurs qui reviennent ou partent pour ce pays sont sous le choc à l'annonce de l'attentat qui a fait 37 morts. Tous condamnent cette attaque visant des touristes.
Vidéos A la une
C'est la deuxième fois en quelques mois que la Tunisie est attaquée, et de façon particulièrement violente. Le pays était pourtant en état d'alerte maximale depuis l'attentat contre le musée du Bardo à Tunis qui avait fait 22 morts en mars dernier. C'est encore une fois le tourisme qui est visé dans ce pays qui compte en grande partie sur cette ressource pour vivre.
Vidéos A la une
Une attaque vendredi contre un hôtel de la station balnéaire de Sousse, en Tunisie, a fait 37 morts, dont des touristes belges, allemands et britanniques. L'attaque a été menée par au moins un assaillant qui a ouvert le feu avec un fusil d'assaut Kalachnikov qu'il avait dissimulé dans un parasol, avant d'être abattu par la police. Cet événement replonge une nouvelle la Tunisie dans la terreur. "Cet attentat s'est déroulé dans le poumon touristique du pays à un moment où les touristes commençaient à revenir", explique sur place le journaliste Laurent Hauben.
Vidéos A la une
Quelques heures après l'attentat en Isère, c'est la Tunisie qui a été visée par une attaque terroriste. Trente-sept personnes, dont des touristes étrangers, ont été tuées vendredi lorsqu'un homme armé a ouvert le feu dans l'hôtel Imperial Marhaba et sa plage, près de la ville de Sousse, avant d'être abattu par les forces de l'ordre. Le pire attentat de l'histoire récente de la Tunisie, trois mois après la fusillade dans le musée du Bardo.
Vidéos A la une
Un Marocain soupçonné d'avoir participé à l'attentat du Bardo, qui avait fait 22 morts à Tunis en mars dernier, a été arêté à Milan mercredi matin.
Vidéos A la une
Sid Ahmed Ghlam a été interpellé dimanche. Il projetait un attentat contre "une ou deux églises". Il est également suspecté d'avoir tué d'Aurélie Chatelain, jeune professeure de fitness, abattue dans sa voiture à Villejuif. L'homme s'est, par inadvertance, tiré une balle dans la jambe en essayant de lui voler sa voiture. Blessé, il appelle le Samu qui prévient la police. Cette dernière découvre alors l'arsenal de guerre.
Vidéos A la une
Lors d'une journée de soutien à la Tunisie, le musée du Bardo a rouvert ses portes. Une délégation d'élus français s'est rendue sur place pour aller voir le président. Des "touristes officiels" qui ont voyagé en groupe, semble-t-il par conviction.
Vidéos A la une
Des dizaines de milliers de Tunisiens participent dimanche à une grande marche contre le terrorisme à Tunis, frappée il y a dix jours pas un attentat au musée du Bardo. Pour Pierre Puchot, reporter Maghreb et Moyen-Orient à Médiapart, si la population s'est mobilisée, le spectre djihadiste reste présent en Tunisie.
Vidéos A la une
Manuel Valls a commenté dimanche la mort d'un quatrième ressortissant français samedi après l'attentat de Tunis. Le Premier ministre a rappelé la "grande détermination" de la France à lutter contre le terrorisme.
Vidéos A la une
En marge de son vote à Tulle pour le second tour des élections départementales, le chef de l'Etat, François Hollande, a déclaré que la France n'oublie pas la grande marche républicaine du 11 janvier à Paris, souhaitant "être à côté des Tunisiens" pour l'épreuve qu'elle traverse.
Vidéos A la une
Dix jours après l'attentat meurtrier du musée du Bardo de Tunis qui a tué 22 personnes dont quatre Français, François Hollande se rendra dimanche dans la capitale pour participer à une grande marche contre le terrorisme.
Vidéos A la une
François Hollande a annoncé samedi un quatrième décès français, après l'attentat du 18 mars, au musée du Bardo de Tunis, selon un communiqué de l'Eysée.
Vidéos A la une
La réouverture au grand public du musée du Bardo à Tunis quelques jours après l'attentat sera finalement reportée pour des raisons de sécurité. L'ouverture aux personnalités invitées pour l'occasion est tout de même maintenue.
Vidéos A la une
L'attaque qui a coûté la vie à 23 personnes jeudi au musée du Bardo, à Tunis, a été menée par deux hommes, Hatem al Khachnaoui et Yassine al Abidi, abattus par les forces de sécurité. Sous le choc, les voisins et proches de l'un des deux assaillants n'arrivent pas à expliquer comment ce garçon a pu tuer des innocents.
Vidéos A la une
En Tunisie, les autorités poursuivent l'enquête sur l'attaque sanglante dans le musée du Bardo qui a fait 21 morts, dont 3 Français. Une dizaine de personnes ont été arrêtées, et le président a admis hier qu'il y avait eu des défaillances dans le dispositif de sécurité. Une vidéo provenant des caméras de surveillance a été diffusée, montrant les deux assaillants, Hatem al Khachnaoui et Yassine al Abidi, pénétrer dans l'établissement avant d'être abattus par les forces de sécurité.
Vidéos A la une
"La Tunisie a besoin de la France, de tous ces pays européens pour soutenir le tourisme", a affirmé dimanche Mohammed Jerad, directeur général du Radisson de Djerba. "Nous avons commencé à recevoir quelques annulations", a-t-il toutefois constaté.
Vidéos A la une
Une vidéo diffusée par les autorités tunisiennes samedi montre l'intérieur du musée du Brado, à Tunis, au moment de l'attentat. On y voit les deux assaillants déambuler très calmement, armes à la main.
Vidéos A la une
Les passagers des deux navires sur lesquels 17 des 21 personnes tuées dans l'attaque du musée du Bardo à Tunis voyageaient, le MSC Splendida et le Costa Fascinosa, ont accosté samedi matin dans le port de Marseille. Ils ont décrit l'ambiance pesante à bord après les attaques. MSC et Costa ont annoncé la suspension de leurs escales à Tunis après l'attaque.
Vidéos A la une
Après les attaques terroristes qui ont coûté la vie à 21 personnes au musée du Bardo à Tunis, le ministère de l'Intérieur a dévoilé les premières images des caméras de surveillance. On y voit les deux tueurs faisant preuve d'un grand calme.
Vidéos A la une
Les paquebots de Costa Croisières et MSC Croisières n'accosteront plus à Tunis. La décision a été prise alors qu'une quarantaine de leurs passagers ont été blessés ou tués lors de l'attaque terroriste perpétrée mercredi au musée du Bardo à Tunis. En escale à Barcelone, certains touristes en profitent pour quitter le navire et rentrer chez eux. Et pour ceux qui ont décidé de poursuivre le voyage, le drame occupe encore toutes leurs pensées.
Vidéos A la une
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, en déplacement à Tunis, a tenu à montrer sa solidarité avec le peuple tunisien. "Nous serons ensemble dans le combat contre toutes les formes de barbarie".
Vidéos A la une
Correspondant permanent en Belgique pour LCI, Hughes Beaudouin est revenu sur la conférence de presse du président François Hollande depuis Bruxelles. Le chef de l'Etat a évoqué la Tunisie, deux jours après l'attentat qui a fait une vingtaine de morts au musée du Bardo. Mais aussi et surtout la situation en Libye.
Vidéos A la une
La Tunisie commémore vendredi son indépendance dans le deuil deux jours après l'attentat sanglant contre des touristes au musée du Bardo à Tunis, dont les auteurs du groupe jihadiste Etat islamique se sont entraînés en Libye voisine selon les autorités. Les précisions du journaliste Chokri Lajmi.
Politique
Au lendemain de l’attentat à Tunis, la présidente du Front National a prôné le gel de la construction des mosquées en France et appelé à ce qu’elles soient "surveillées comme le font les pays musulmans".
Vidéos A la une
Deux jours après l'attaque terroriste, qui a fait une vingtaine de morts dont deux Français, la presse française consacre ses Unes à l'attentat de Tunis. Le Parisien a notamment rencontré deux proches d'un des terroristes abattus dans le musée du Bardo.
Vidéos A la une
Deux à trois cents personnes se sont rassemblées jeudi soir devant l'ambassade de Tunisie en signe de solidarité avec le peuple tunisien, après l'attentat perpétré mercredi au musée du Bardo à Tunis.

Pages

Publicité