Vidéos à la une
Sahbi travaille à la base nautique sur la plage où le terroriste, un homme vêtu de noir, a ouvert le feu vendredi à Sousse, en Tunisie. "Il y avait entre 150 et 200 clients. On les a emmenés dans les caves sous la thalasso", témoigne-t-il.
Vidéos à la une
A l'issue du conseil restreint de Défense à l'Elysée, le chef de la diplomatie a confirmé samedi qu'il n'y avait aucune victime française "à ce stade" en Tunisie.
Publicité