Vidéos A la une
Françoise Rudetzki, fondatrice du fonds SOS Attentats SOS Terrorisme, a soutenu sur BFMTV ce lundi qu'il fallait "que la société française exprime sa solidarité vis-à-vis des victimes". "Le fonctionnement de ce fonds et de sa bonne administration dépend d'une réelle solidarité", a expliqué Françoise Rudetzki. Selon elle, "on a une bonne loi, et on a surtout un bon financement". "Nous avons les moyens de faire face à plus de 3.000 victimes à indemniser", a-t-elle conclu.
Vidéos A la une
Salah Abdeslam aurait-il pu être arrêté à Bruxelles, deux jours après les attentats de Paris? Alors que le terroriste est toujours en fuite: le ministre de la Justice a donné une interview choc ce mercredi en Belgique. Il est revenu sur les premiers jours de la traque et dénonce les lourdeurs du Code pénal belge, qui a ralenti les enquêteurs. Impossible par exemple de perquisitionner avant 5 heures du matin.
Vidéos A la une
Après les attentats du 13 novembre, la sécurité dans les transports en commun a été renforcée, notamment à Paris. Ces lieux, hautement fréquentés, sous terre, sont vulnérables. Près de 4.000 militaires ont été déployés. Leur rôle est de contrôler les comportements suspects et de rassurer les usagers.
Vidéos A la une
Une femme kamikaze s'est suicidée en actionnant sa ceinture d'explosifs dans la nuit de mardi à mercredi lors d'un assaut du Raid à Saint-Denis. Ce sacrifice est une première pour Daesh. En matière de terrorisme, "il y a peu de femmes mais quand elles y sont, ce sont des passionarias", estime l'ex-patron du GIGN Christian Prouteau. "Elles sont souvent plus déterminées que les hommes", précise l'ancien commandant.
Publicité