Vidéos A la une
Le gouvernement malien a annoncé l'état d'urgence et un deuil national de trois jours après l'attaque, vendredi 20 novembre, d'un hôtel international à Bamako. La prise d'otages a duré neuf heures. Des ressortissants français se trouvaient dans l'hôtel, deux d'entre eux, sortis sains et saufs, témoignent au micro de BFMTV.
Publicité