Revue du web
Avec Atlantico
La constance de la vitesse de la lumière pourrait bientôt faire l'objet d'une réévaluation. Joao Magueijo, chercheur de l'Imperial College de Londres, a proposé une nouvelle théorie pour vérifier si la théorie émise par Albert Einstein peut être validée ou remise en cause. Toutefois, rien de nouveau : cela fait 100 ans que cette loi est remise en cause sans succès.
Revue du web
Avec Atlantico
La constance de la vitesse de la lumière pourrait bientôt faire l'objet d'une réévaluation. Joao Magueijo, chercheur de l'Imperial College de Londres, a proposé une nouvelle théorie pour vérifier si la théorie émise par Albert Einstein peut être validée ou remise en cause. Toutefois, rien de nouveau : cela fait 100 ans que cette loi est remise en cause sans succès.
Magazine
Le concours Insight Astronomy Photographer of The Year a lieu chaque année depuis 2009. Il récompense les clichés astronomiques les plus envoûtants, les plus surprenants, les plus spectaculaires ! Voici les photos des gagnants de chaque catégorie.
Environnement
Une éclipse annulaire du Soleil surviendra jeudi. Elle sera visible dans l'hémisphère sud, mais il sera possible d'en suivre le déroulement depuis la France.
Société
La ville de Fleurance, dans le Gers, accueille cette année la 26ème édition de son festival d'astronomie. Découvrez les théories des scientifiques présents sur la possibilité d'une vie extraterrestre.
Société
Plus de 400 manifestations sont prévues pour cette 26ème édition de la Nuit des Étoiles, qui se déroulera les 5, 6 et 7 Août. Voici quelques conseils pour ne rien rater de ces trois nuits magiques !
Vidéos Sciences
La sonde Juno tourne autour de la géante gazeuse Jupiter, le "grand frère" du système solaire.
Vidéos A la une
Entre le Péloponnèse et la Crète émergent deux îles. Cythère connue pour son voyage poétique et Anticythère passée à la postérité avec une découverte étonnante. Au début de l'archéologie sous marine, en 1901 était découvert un mécanisme à engrenages en bronze. Les quelques inscriptions lisibles ont laissé penser qu'il s'agissait là d'un calculateur analogique antique permettant de calculer des positions astronomiques. Mais beaucoup de choses restaient mystérieuses. Alexander Jones, professeur à la New York University : 'Il y a des choses particulières que nous avons apprises à partir des textes, sur la façon dont les gens pouvaient prédire les éclipses et les détails qu'ils pouvaient donner, une centaine d'années avant notre ère, ils avaient aussi des notions sur les mouvements de la terre. Et c'est remarquable parce que nous ne savons que très peu de choses sur cette période et sur les connaissances astronomiques des grecs.' L'épave, une galère romaine, se trouvait à plus de 60 mètres de profondeur. Elle a été découverte par des pêcheurs d'éponges. Alexander Jones : 'Nous savons désormais beaucoup de choses sur ce que ce mécanisme pouvait faire. Mais il y a toujours un débat sur l'intention du concepteur de cette machine. Que voulait il en faire, quelle était sa destination ? Je crois que c'était un outil de recherche pour un chercheur qui allait l'utiliser en connexion avec ses observations, pour prouver une théorie, c'est un objet éducatif.' Selon les chercheurs les nouveaux déchiffrages prouvent que le mécanisme permettait de suivre les mouvements de cinq planètes. En plus des éclipses que les marins pouvaient ainsi prédire... il y a plus de 2000 ans.
Vidéos A la une
Ces clichés sont probablement les plus détaillés jamais pris de Pluton. Pour le plus grand plaisir des fans d'astronomie, la Nasa a dévoilé,...
Vidéos Argent/Bourse
Keenobby a remporté la troisième place de la 8ème édition du French-American Entrepreneurship Award (FAEA) à New York. La start-up s'est fait un nom dans la mise en relation de particuliers, souhaitant vivre ou partager des expériences uniques. Plus concrètement, sa plateforme permet à des particuliers passionnés et talentueux de générer du revenu en partageant leur savoir-faire à travers des activités originales. Ces dernières seront proposées aux curieux, souhaitant vivre une expérience inédite. Keenobby compte dans ses rangs une cinquantaine d'organisateurs, dont des passionnés d'astronomie ou encore des barmans professionnels. - Avec: Mylène Chambry, co-fondatrice de Keenobby. - Le Grand Journal de New York, du samedi 28 mai 2016, présenté par Sabrina Quagliozzi, sur BFM Business.
Technologies
Les amateurs d'astronomie ont pu aprecevoir la Lune bleue dans la nuit de samedi à dimanche. Un évènement qui ne se produit "qu'une fois tous les 36 du mois". 
Vidéos A la une
Trois exoplanètes découvertes par des scientifiques belges et américains pourraient offrir des conditions favorables à la vie. Pour Olivier Las Vergnas, président de l'association française d'astronomie, invité de RMC, "les conditions ressemblent à celles de la Terre", même si la question de la présence d'eau liquide reste à déterminer.
Vidéos A la une
Les amateurs d'éclipses se sont donnés rendez-vous en Indonésie. C'est depuis ce pays d'Asie qu'ils pourront le mieux observer une éclipse totale du soleil. #TSE2016 #Eclipse2016 As eclipse season 1 of 2 gets underway tonite.. cue the IronMaiden - https://t.co/D33sWp6gMg pic.twitter.com/mpB4kRmOY7- David Dickinson (Astroguyz) 8 mars 2016 Le phénomène sera visible ce mercredi au petit matin. La lune se placera devant le soleil, plongeant - pendant quelques minutes - le ciel dans le noir. La dernière éclipse solaire totale s'était produite le 20 mars 2015. Elle n'était visible que depuis certains points de l'océan arctique. #Eclipse2016 is tonight! Tune into NASA TV (https://t.co/PuDu67LbcW) at 8 pm ET to watch a live stream! pic.twitter.com/RA2BDe2bBn- NASASunEarth (@NASASunEarth) 8 mars 2016
Vidéos Sciences
Une fusée japonaise H2-A a placé mercredi dans l'espace un satellite à rayons X qui devrait donner aux scientifiques une autre image de l'univers, selon une vidéo diffusée en direct par l'Agence japonaise d'exploration spatiale (Jaxa). Le 30ème exemplaire de ce lanceur est parti comme prévu à 08h45 (GMT) de la base de Tanegashima, pour une mission qui était prévue vendredi dernier mais avait été reportée pour cause de météo défavorable. 'La fusée suit la trajectoire prévue', a déclaré la commentatrice de l'agence, confirmant peu après que le satellite Astro-H s'était séparé comme prévu après quelque 14 minutes de vol, sous les applaudissements des techniciens de la salle de contrôle. Selon la Jaxa, Astro-H est censé pouvoir apporter des éléments de réponse inédits à des questions universelles comme: 'Quelles sont les lois de la physique dans des conditions extrêmes? Que s'est-il passé au moment de la création de l'univers? Comment les galaxies se sont-elles formées et ont-elles évolué? Comment grandissent les trous noirs et quelle est leur influence alentour?' Engin de 14 mètres de long sur 9 de large et pesant 2,7 tonnes, Astro-H embarque 200 miroirs de recueil et concentration des rayons X vers des instruments de dernière génération, dont quatre télescopes et deux détecteurs à rayons X, un système d'extension de focale avec deux autres détecteurs et un spectromètre. 'Il va ainsi regarder la région du spectre de rayons X de très haute énergie'. Le Japon n'en est pas à son premier satellite de ce type, plusieurs autres ont été placés en orbite depuis 1979, le plus récent, Suzaku, datant de 2005. Le lanceur H-2A, développé avec la Jaxa et exploité par le conglomérat Mitsubishi Heavy Industries (MHI), a enregistré ainsi, avec le tir de mercredi, 29 succès sur 30 tirs, le précédent ayant eu lieu en novembre dernier pour le placement en orbite d'un satellite commercial canadien. Avec un taux de réussite de 97%, cette fusée est en théorie une solide concurrente de lanceurs étrangers, comme Ariane, mais le coût des tirs reste plus élevé malgré des progrès, et elle souffre d'un retard considérable sur les missions commerciales, ayant essentiellement servi à placer des satellites institutionnels ou gouvernementaux japonais. Quelque 75% des envois dans l'espace de satellites commerciaux nippons ont été confiés à Ariane. La volonté de MHI, de la Jaxa et des autorités est néanmoins de parvenir à développer d'ici à 2020 une nouvelle génération de lanceur mieux armé pour rivaliser non seulement sur le plan technique mais aussi financier.
Technologies
Cinq planètes de notre système solaire vont s’aligner à partir de ce mercredi et tiendront la position jusqu’au 20 février. Un évènement plutôt rare, observé pour la dernière fois il y a dix ans.
Société
Selon une équipe d'astronomes japonais, cette année on pourra peut être observer un trou noir avec un simple téléscope d'amateur.
Vidéos Sciences
Selon les dernières données de la mission Rosetta, la drôle de forme en canard de bain de la célèbre comète serait le résultat de la fusion de deux corps distincts il y a des milliards d'années. Voilà d'où viendrait sa tête, son corps et son cou affiné.
Vidéos A la une
Une éclipse de lune, c'est quand la lune passe dans l'ombre de la terre. Elle n'est donc plus illuminée par le soleil. Cela se produit régulièrement, en moyenne une ou deux fois par an. Mais l'éclipse lunaire qui s'est produite dans la nuit de dimanche à lundi, entre 02h11 à 03h23 GMT, avait un caractère exceptionnel : ce n'est pas une lune 'normale' qui s'est éclipsée, mais une 'super-lune'. L'astre est à son point le plus proche de la terre. Elle est donc particulièrement grande et lumineuse. Durant l'éclipse, la lune n'est pas totalement privée des rayons du soleil. Ne se reflètent que les rayons rouges. D'où l'appellation 'lune de sang'. Une éclipse de 'super-lune' est un phénomène rare qu'on ne reverra pas avant 2033.
Environnement
Dans la nuit de mercredi à jeudi, une pluie d’étoiles filantes était visible de la Terre. Le spectacle était impressionnant mais encore fallait-il pouvoir le contempler. Si vous n’avez pas eu cette chance, voici quelques-unes des plus belles photos de l’événement postées sur Twitter. 
Environnement
Tous les ans au mois d’août, des étoiles filantes sont visibles depuis la Terre. Cette année, la traditionnelle pluie sera à son apogée dans la nuit de mercredi à jeudi.
Vidéos A la une
Cette semaine, BFMTV vous propose de découvrir le Sud-Ouest avec vos enfants. Ce vendredi, direction le petit village de Mauroux et sa ferme des étoiles. Certaines familles ont décidé de s'initier à l'astronomie. Parents et enfants font les mêmes activités pour en apprendre plus sur la galaxie et le système solaire.
Vidéos A la une
C'est l'exoplanète la plus similaire à la Terre jamais observée. Kepler-452b, c'est son nom, a été présentée par la NASA ce jeudi : elle se situe à 1 400 années-lumières de notre Terre, elle est vraisemblablement rocheuse et a un rayon 60% plus grand. Mais surtout, elle se situe dans ce que l'agence spatiale américaine appelle une 'zone habitable', la zone autour d'une étoile ni trop chaude ni trop froide pour permettre la présence d'eau liquide à la surface. Earth versus its older and bigger cousin #Kepler-452b. By NASA pic.twitter.com/AbN50E2MHV- euronews (euronews) July 23, 2015 Comparaison de la taille de la Terre (gauche) et Kepler-452b Kepler-452b tourne en effet en 385 jours autour d'une étoile très similaire à notre Soleil, même si elle en est 5% plus loin. Cet astre est seulement 10% plus grosse et 10% plus brillante que notre Soleil, selon l'AFP, mais elle est 1,5 milliard d'années plus ancienne. 'Nous pouvons imaginer Kepler-452b comme un cousin de la Terre, plus grand et plus vieux, nous permettant de comprendre et de réfléchir à propos de l'environnement changeant de la Terre,' explique Jon Jenkins, chef analyste au centre de recherche AMES de la NASA à Moffett Field, en Californie. 'C'est impressionnant d'imaginer que cette planète a passé 6 milliards d'années dans la zone habitable de son étoile, plus longtemps que la Terre. C'est une bonne opportunité pour l'apparition de la vie, si tous les ingrédients et conditions nécessaires existent sur cette planète'. La découverte de Kepler 452b 'nous permet de progresser pour savoir combien de planètes habitables pourraient exister' dans notre galaxie, relève Joseph Twicken, le responsable scientifique de la mission Kepler et chercheur au SETI, l'Institut de recherche d'intelligence extraterrestre. Un cousin qui se réchauffe 'Si Kepler 452b est bien une planète rocheuse, sa position par rapport à son étoile pourrait indiquer qu'elle vient d'entrer dans une période de fort réchauffement dans l'histoire de son climat', relève Doug Caldwell, un astronome du SETI qui travaille sur la mission Kepler. 'L'augmentation de l'énergie dégagée par l'étoile vieillissante pourrait chauffer sa surface et provoquer une évaporation des océans qui s'y trouveraient, entraînant la perte à jamais de l'eau de la planète', selon lui. 'Kepler 452b pourrait ainsi subir actuellement ce que la Terre connaîtra dans plus d'un milliard d'années quand le soleil vieillira et deviendra plus brillant', explique le scientifique. Kepler, une mission de 600 millions de dollars, a scruté plus de 150 000 étoiles après son lancement en 2009 à la recherche de planètes au-delà de notre système solaire. Le télescope spatial est tombé en panne mi-2013 quand deux de ses gyroscopes ont cessé de fonctionner. Kepler-452b avait été observée avant que le télescope ne tombe en panne.
Vidéos A la une
De hautes montagnes gelées, des plaines de glace : Pluton révèle déjà bien des surprises et n'a pas fini de dévoiler ses secrets. De nouvelles images de la planète naine ont été rendues publiques par la NASA vendredi, trois jours après son survol historique par la sonde New Horizons. Selon les experts, la surface de cette zone surnommée " plaine Spoutnik " pourrait être assez récente, moins de 100 millions d'années. Cette vaste étendue est située juste au nord des montagnes glacées. Ces sommets d'environ 3500 mètres d'altitude avaient été observés sur les premiers clichés envoyés par la sonde mercredi. Celle-ci est passée mardi à seulement 12 400 km de Pluton. Les photos qu'elle a pu prendre arrivent au compte-gouttes mais ces nouvelles données permettent déjà de répondre à certaines questions... et d'en ouvrir beaucoup d'autres. Selon les responsables de la mission, il faudra au total 16 mois à la sonde pour transmettre toutes les données collectées en quelques heures.
Vidéos Sciences
Trois spationautes de la Station Spatiale Internationale (ISS) sont revenus sur terre ce jeudi, après un séjour dans l'espace de plus de 6 mois. Leur capsule s'est posée dans les steppes du Kazakhstan. Les trois spationautes, le Russe Anton Chkaplerov, l'Américain Terry Virts et l'Italienne Samantha Cristoforetti, sont apparus en bonne santé.
Environnement
Comme tous les ans, les Musées royaux de Greenwich (Grande-Bretagne) organisent le concours de la meilleure photographie d’astronomie. Cette année encore, des milliers de photographes issus du monde entier ont tenté leur chance pour remporter la compétition.
Vidéos A la une
A Vaulx-en-Velin, le temps d'une éclaircie, les amateurs d'astronomie ont eu la chance de pouvoir admirer l'éclipse.
Vidéos A la une
Les amateurs d'astronomie sont frustrés: le ciel trop chargé a empêché l'observation du spectacle de l'éclipse.
Vidéos A la une
ÎLES FÉROÉ /Archipel du SVALBARD (Norvège) - 20 mars 2015 - Ils ont pour certains parcouru plusieurs milliers de kilomètres pour assister à ce spectacle ... et n'ont pas été déçus. Vendredi matin, les chasseurs d'éclipse étaient sur le pont, avec anorak et lunettes spéciales dans l'archipel norvégien du Svalbard, à la lisière de l'océan Arctique. Un des rares bouts de terre où l'éclipse solaire promettait d'être totale. Même émerveillement dans la petite ville de Torshavn, aux Îles Féroé, autre territoire privilégié par les astres. Et même si les nuages ont quelque peu gâché la fête, le voyage valait la peine Le reste de l'Europe a dû se contenter d'une éclipse partielle et d'une météo pas toujours accommodante. La prochaine éclipse solaire visible depuis le continent se produira le 12 août 2026.
Vidéos A la une
SVALBARD - 19 MARS 2015 - Voilà un voyage dont il se souviendra. Ce touriste tchèque en expédition au Svalbard, un archipel norvégien à l'est du Groenland, s'est retrouvé ce jeudi nez à nez avec un ours polaire. Bilan, d'importantes griffures dans le dos et aux bras. Comme Jakub, de nombreux touristes ont rallié l'archipel ces derniers jours, avec un objectif, observer l'éclipse totale du soleil. Une passion pour l'astronomie qui comporte des risques. 3000 ours polaires vivent dans la région, pour seulement 2500 habitants en temps normal Et tout est généralement mis en oeuvre pour éviter d'abattre ce mammifère parfois trop curieux.
Vidéos A la une
L'éclipse de soleil de vendredi sera visible à 83%. Gare toutefois aux brûlures de la rétine, pensez à porter des lunettes adaptées!

Pages

Publicité