Vous n'avez aucune obligation à assurer votre véhicule contre le vol. Cependant, si celui-ci est récent, il est souvent préférable de le faire. Reste à savoir si vous serez couvert le jour où il y a un problème. Car les exclusions sont nombreuses. A quoi faire attention ?

Attention aux garanties

Tout véhicule doit être couvert par une assurance mais seules deux garanties sont obligatoires : la responsabilité civile et les dommages corporels au conducteur. L'assurance contre le vol reste facultative.

 

Cependant : celle-ci est souvent incluse dans les contrats "tous risques" et vous couvre en cas de tentative de vol  (portière forcée...) ou de véhicule volé.

 

Publicité
Attention aux exclusions : vérifiez néanmoins votre contrat et si vous en avez la possibilité, choisissez votre niveau de garantie et vos options (notamment sur le vol des équipements extérieurs comme les roues, rétroviseurs...) en fonction de vos besoins, car les garanties varient beaucoup d'un contrat à un autre. Certains d'entre eux ne couvrent que les vols avec effraction (glaces fracturées, serrures forcées...) ou suite à une agression. D'autres obligent le conducteur à installer un système anti-vol ou à garer sa voiture dans un garage fermé (la garantie demeure si vous garez votre véhicule dans la rue quand vous êtes en déplacement). D'autres encore couvrent le vol du véhicule mais pas celui des objets contenus à l'intérieur.