Assurances
A certaines conditions, les contrats luxembourgeois permettent d’échapper à la loi Sapin II en donnant accès à des fonds d’investissement au rendement canon. 
Actualités
Les sénateurs ont adopté mardi à l’unanimité la proposition de loi relative aux comptes bancaires inactifs et aux contrats d’assurance-vie non-contractés. A terme, l’Etat pourrait récupérer 4 milliards d’euros.
Publicité