Dans la jungle des assurances, il n'est pas toujours simple de se retrouver et de savoir quelle position adopter. Pour répondre aux questions que chacun se pose, voici quelques règles àconnaître et àrespecter en matière de souscription d'assurance vie : fonctionnement, choix des bénéficiaires, conditions, modalités de renonciation…
Comment fonctionne une assurance vie ?

Une "assurance vie" est un produit vendu par les établissements bancaires, les mutuelles, les compagnies d'assurance etc. Elle garantit, en cas de décès de l'assuré, le versement d'une somme d'argent àun bénéficiaire. Cette assurance offre également la possibilité de profiter d'avantages fiscaux intéressants en matière de succession, et permet des investissements àlong terme (projet immobilier, retraite, etc.). L'assurance vie a une durée déterminée àla souscription du contrat, et peut être reconductible.

Afin de valider l'ouverture du contrat assurance vie, l'assuré doit effectuer un premier versement d'argent. Celui-ci correspond àune somme minimale, pouvant varier de plusieurs milliers d'euros selon les contrats. L'assureur remet alors àl'assuré plusieurs documents : bulletin de souscription, notice d'information et conditions générales. Par la suite, les versements àdestination de l'assurance vie peuvent être réguliers et imposés, ou libres et aléatoires.

Bon àsavoir : l'assurance vie n'est limitée ni en nombre, ni en montant.

Quelles sont les conditions àremplir pour souscrire une assurance vie ?

A la souscription d'une assurance vie, l'assuré doit remplir certains critères : n'être ni mineur ni sous tutelle (autrement dit, doit être en capacité juridique de souscrire un contrat), respecter les limites d'âge fixées par l'assureur, remplir un questionnaire médical remis par l'assureur, et s'engager àprendre en charge les primes prévues dans le cadre du contrat.

De son côté, l'assureur a l'obligation d'informer et de conseiller son assuré sur les produits les plus intéressants selon sa situation et ses besoins. Il doit également lui remettre une proposition d'assurance précisant l'objet du contrat, les obligations des deux parties, les informations concernant le bénéficiaire, les frais, les modalités de renonciation, etc.

Le ou les bénéficiaires de l'assurance vie doivent être mentionnés dans le contrat d'assurance, ou être désignés soit par testament soit par lettre adressée directement àl'assureur. Ils ne sont pas limités en nombre, peuvent changer pendant toute la durée du contrat, et la répartition du versement peut être non égalitaire entre les différents bénéficiaires.

Comment résilier une assurance vie ?
Publicité
Il est possible de procéder àune renonciation du contrat assurance vie dans un délai de 30 jours àcompter de sa date de validation. S'il arrivait que certaines pièces ne soient pas remises àl'assuré en temps voulu, ce délai serait prolongé. Une fois la renonciation du contrat acceptée, l'assureur remet àl'assuré l'intégralité des sommes jusqu'alors versées, et ce dans un délai de 30 jours àcompter de la réception de la résiliation.

Lettres types

Retrouvez plus de 5000 lettres types pour répondre et vous faire entendre au quotidien.

Voir les lettres types
Publicité