Documents consultables sur Internet, praticité, tarifs attractifs… Le fait de souscrire une assurance-vie en ligne comporte quantité d’avantages, mais aussi quelques inconvénients. Explications. 

A la question : pourquoi souscrire une assurance-vie en ligne ? Les arguments en faveur de ce mode de souscription sont légion. D’abord parce que les transactions se révèlent – en théorie – totalement sécurisées. Ensuite, parce que cette manière de procéder revêt un caractère simple (il suffit de disposer d’un ordinateur et d’une connexion Internet). Enfin, parce qu’il n’est plus question de vous déplacer en agence à des horaires parfois très contraignants. Au-delà ça, les organismes en ligne peuvent vous proposer des tarifs parfois plus attractifs que ceux proposés par les banques de réseaux. Quant aux démarches, celles-ci sont souvent plus simples et plus rapides à effectuer que si vous aviez choisi d’ouvrir un contrat en agence.

A lire aussi : Assurance-vie : qu’est-ce qui va changer ?

Comment souscrire une assurance-vie en ligne ?

En principe, rien de bien compliqué. Il vous suffit de remplir un questionnaire en ligne qui permettra de définir votre profil d’investisseur ainsi que votre appétence aux risques. Il vous reviendra, ensuite, de choisir le mode de gestion qui vous correspond le mieux (seule, conseillée, ou sous mandat). En fonction de ces premiers éléments et de vos objectifs, votre assureur sera en mesure de vous proposer différents types de contrats. Votre choix effectué, ce dernier pourra alors vous envoyer par mail différents documents obligatoires (proposition d’assurance et note d’information). Une fois votre contrat d’assurance-vie reçu, il vous reviendra de l’imprimer et de le renvoyer par courrier signé avec les différentes pièces justificatives demandées, ainsi qu’un chèque pour le premier versement. Vous recevrez, enfin, un mail de confirmation d’ouverture de la part de votre assureur, ainsi que les codes qui vous permettront d’accéder à votre espace personnel pour gérer votre contrat.

Des conseils pas toujours personnalisés

Publicité
Mais dans ce tumulte d’arguments en faveur de la souscription en ligne, un inconvénient peut parfois émerger. Celui du manque de personnalisation des conseils qui vous seront prodigués. En effet, dans le cas d’une souscription effectuée en ligne, rares sont les courtiers - ceux-là même qui vous aident à bâtir votre allocation d’actifs en choisissant la part qu’ils alloueront aux fonds en euros et celle qu’ils attribueront aux unités de compte - à vous accompagner dans la sélection de vos supports. Au-delà du choix stratégique que cela représente, cela peut en décontenancer, voire en décourager plus d’un.

En vidéo - Idées de placements: Les Français et la prévoyance