Désormais, les assurances ne pourront plus proposer de traitements différents en fonction du sexe de la personne assurée. Les primes d'assurances seront directement touchées... et ce sont les femmes qui vont payer ! Explications.

En mars 2011, la Cour de justice de l'Union européenne a rendu une décision selon laquelle les assureurs français ne pouvaient plus proposer des traitements différents à leurs assurés en fonction de leur sexe... et elle doit entrer en application le 21 décembre prochain !

En effet, à l'époque, la Cour avait estimé que "la prise en compte du sexe de l'assuré en tant que facteur de risques dans les contrats d'assurance" était discriminatoire. C'est notamment le cas dans le milieu de l'assurance automobile.

Assurance auto : les hommes payent plus que les femmesEn effet, les hommes ont en règle générale plus de sinistres, plus graves, que les femmes. Les assurances leur appliquent donc des tarifs plus élevés. Par exemple, un conducteur de 20 ans verse une prime plus élevée de 20% en moyenne par rapport à une femme.

En abolissant cette différence de traitement, les primes des femmes vont donc certainement augmenter, et celles des hommes diminuer. Certaines assurées se verront alors peut-être dans l'obligation de ne pas souscrire aux mêmes garanties d'assurances, ne pouvant plus se le permettre.

Publicité
Mais cette uniformisation des tarif a aussi un avantage pour les femmes : les contrats de retraite avec conversion de capital en rente viagère. Dans ces contrats, le montant des versements est calculé à partir des primes versées auparavant, de l'âge et de l’espérance de vie (différente selon le sexe). En unifiant les tarifs, les femmes devraient pouvoir toucher une rente plus importante, égale à celle des hommes, et pendant plus longtemps, puisque scientifiquement leur espérance de vie est plus longue.
Publicité