Vous avez une complémentaire santé et désirez en changer ? Encore faut-il respecter les délais de résiliation et disposer d'une solution alternative pour la prise en charge de vos soins. Comment s'y prendre ? Explications.

Avant de rompre votre contrat actuel, pensez à le faire évoluer

Au moment où vous avez choisi votre mutuelle, elle correspondait à vos besoins. Mais voilà, votre situation a changé. 

 

Un contrat de mutuelle n'est pas figé. Quand il n'est plus adapté, de nombreuses complémentaires de santé permettent à leurs adhérents de modifier leurs garanties, tout en conservant une cotisation qui reste stable ou augmente légèrement. Il est possible par exemple d'améliorer la prise en charge des frais d'optique et de réduire celle sur la dentisterie, un poste dont vous avez peut-être moins besoin pour le moment.

 

Publicité
Un inconvénient cependant : vous ne pouvez pas modifier ces garanties tous les mois ! Bien souvent, c'est à la date d'échéance que cette possibilité vous est offerte. Contactez votre mutuelle pour expliquer votre situation et voyez ce qu'elle vous propose. N'entreprenez pas de "gros chantiers" santé avant d'avoir fait évoluer votre contrat.

 

Publicité