Les chiffres viennent de tomber. Les dernières intempéries dans le sud de la France vont coûter environ 500 millions d'euros aux assurances. Un coût qu'ils risquent de répercuter sur vos primes d'assurance dès l'année prochaine. Les détails avec Planet.fr.

Selon le site RTL.fr, les intempéries qui ont secoué le sud de la France ces dernières semaines vont avoir un coût conséquent pour les assureurs. En effet, il faudrait pour le moment compter sur 500 millions d'euros. Les pluies et les orages ont été à l'origine de nombreux dégâts.

D'après le courtier en assurance Assurland, les assureurs ont reçus par moins de 100 000 demandes d'indemnisation suite à des sinistres. Et plus de la moitié des demandes provient de particuliers dont les domiciles ont été endommagés. Ce sont donc pour des meubles, des infiltrations d'eau et des installations électriques abîmées que les particuliers font appel à leur assurance.

Le principe de solidarité nationaleMais, mauvaise nouvelle pour les Français, ce coût pour les assureurs risque de se répercuter sur leur prime d'assurance de 2015... Et cela, qu'ils aient ou non été touchés par les intempéries, qu'ils habitent, Lille ou Marseille, Nantes ou Strasbourg... C'est ce qu'on appelle le principe de solidarité nationale.

Publicité
Aujourd'hui, 16% de la somme que vous versez pour votre prime d'assurance part dans un fond de solidarité pour l'indemnisation des sinistres liés aux catastrophes naturelles. Cela pourrait bien augmenter, et passer à 25%. Mais la part que votre assurance récupère sur la prime ne diminuera pas pour autant, ce qui engendrera mécaniquement une hausse du tarif de votre prime d'assurance. Concrètement, le montant de votre assurance multirisque habitation pourrait grimper de 4%.

Vidéos sur le même thème - Intempéries dans l'Hérault : place au nettoyage et à l'estimation des dégâts 

Publicité
Publicité