Les dégâts provoqués par l'eau sont de plus en plus nombreux, que vous habitiez dans une zone inondable ou pas. Il suffit de mal refermer son robinet ou de ne pas contrôler le niveau d'eau en remplissant un bain pour endommager la maison et ce qu'elle contient. Souscrire à une assurance dégâts des eaux devient alors une nécessité.

Quels sont les risques contre lesquels on doit s'assurer ?On peut réclamer le remboursement des dégâts des eaux lorsque ceux-ci sont causés par des fuites ou débordements de conduits d'eau. Attention, il faut lire minutieusement les clauses du contrat d'assurance. Généralement, seules les ruptures de canalisations non enterrées sont couvertes par l'assurance.

Les dégâts liés aux appareils à eau comme le lave-linge, le lave-vaisselle et le chauffage entrent aussi dans le cadre de cette assurance. Enfin, les infiltrations d'eau dans la maison, causées par un débordement de gouttières, seront également couvertes par l'assurance.

Comment déclarer à son assurance ?Après avoir pris les mesures d'urgence nécessaires pour limiter les dégâts, il faudra dans un premier temps déclarer le sinistre à son assureur. La déclaration doit être effectuée dans un délai de 5 jours. Au-delà de cette date, elle ne sera pas prise en considération, et l'assuré ne peut recevoir le remboursement nécessaire ( sauf si le contrat accepte expressément un dépassement de ce délai légal).

Publicité
Pour déclarer un sinistre des eaux, il est essentiel de présenter vos nom, adresse et référence du contrat d'assurance. La date des dégâts doit également être mentionnée ainsi que les raisons du sinistre. L'assuré est aussi tenu de présenter une description assez précise des dommages causés. Pour se faire rembourser, il doit par ailleurs fournir les factures d'achat ainsi que des photos et les attestations de prêts bancaires si nécessaire.

Lettres types

Retrouvez plus de 5000 lettres types pour répondre et vous faire entendre au quotidien.

Voir les lettres types