Pour éviter des démarches fastidieuses à leur famille, de plus en plus de personnes choisissent leur dernière demeure à l'avance. Le point sur ce que vous devez savoir avant d'acquérir une concession funéraire.

1 - C'est quoi une concession funéraire ?

Il s'agit d'une parcelle de terrain située dans un cimetière qui appartient à la ville. Ce terrain peut vous être concédé par la commune pour vous ou pour vos proches. Est alors signé un acte de concession.

 

Publicité
Il en existe trois sortes :? la concession familiale (en l'absence de mention sur le contrat, vous en bénéficiez automatiquement), qui s'adresse au titulaire de l'acte, ainsi qu'à son conjoint, ses ascendants et descendants, ses oncles et tantes, son concubin éventuel, aux enfants issus d'un premier mariage du nouveau conjoint...? la concession individuelle, destinée au seul concessionnaire ;? la concession collective où peuvent être inhumés les parents et amis que vous aurez désignés sur l'acte.

 

Sachez-le : l'emplacement est dénué de toute construction. Vous pouvez faire creuser à vos frais un caveau, poser une stèle ou édifier une tombe.

 

Publicité