Si vous n’avez ni le temps, ni l’envie, ni le bagage nécessaire pour gérer par vous-même votre contrat d’assurance-vie, il est possible de reléguer cette tâche à un professionnel. C’est ce que l’on appelle la gestion pilotée.

Avec 17 millions d’épargnants, l’assurance-vie constitue encore et toujours le produit d’épargne le plus prisé des Français. Il faut dire qu’au-delà de sa fiscalité avantageuse, il s’agit d’un placement sécurisé, prévisible et rentable. Une rentabilité qui peut être optimisée si vous choisissez d’opter pour une gestion dite "pilotée". Dans le détail, lorsque vous souscrivez à un contrat d'assurance-vie, votre banque ou votre assureur utilise deux types de fonds : à savoir les fonds en euros d’un côté (garantis, mais moins rentables), les unités de compte de l’autre côté (lesquels constituent des placements potentiellement plus risqués, mais plus rémunérateurs). En optant pour la gestion pilotée, vous confiez donc à un professionnel du secteur le soin de placer votre épargne sur le bon support. Vous n’avez plus alors qu’à vous soucier de la stratégie globale que l’expert mettra en place et appliquera au jour le jour en fonction de vos desideratas. A titre d’exemple, si vous optez pour une gestion peu risquée, ce-dernier penchera plutôt pour des fonds en euros. A l’inverse, si vous souhaitez muscler votre épargne plus rapidement, il se dirigera très probablement vers les unités de compte.

A lire aussi : Souscrire une assurance-vie en ligne : avantages et inconvénients

Une formule plus rentable ?

Publicité
A priori oui. De manière générale, cette gestion pilotée se révèle plus offensive et donc plus rentable pour les épargnants. Le fait est que, traditionnellement, les banques et les assureurs adressent plus spécifiquement cette gestion aux épargnants fortunés. L’option n’étant généralement disponible qu’à partir d’un, voire de plusieurs milliers d’euros. Ce, bien que les frais de gestion demeurent relativement faibles (inférieurs à 1 %). Emergeance des banques 100 % en ligne oblige, il se pourrait néanmoins que ce phénomène influence la gestion pilotée des contrats d’assurance-vie dans les années à venir. Pourquoi ? Parce qu’il existe aujourd’hui de plus en plus de contrats en ligne dont la particularité réside dans le fait qu’ils ne demandent aucun frais d'entrée tout en proposant une gestion pilotée des fonds.

 En vidéo - Le débrief d'Intégrale Placements: Jean-François Filliatre