Une centaine de personnes ont été victimes d’escroqueries aux fausses assurances-vie depuis 2012, a révélé jeudi la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Nancy. 

Une importante escroquerie aux fausses assurances-vie a été révélée jeudi par la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Nancy, qui a ouvert une enquête durant l’été 2014. Depuis 2012, une centaine de personnes ont été victimes de ces arnaques, avec un préjudice total estimé à 1,2 million d’euros.

"Les victimes sont contactées par téléphone par une personne se présentant comme avocat spécialisé dans le droit des successions. L'escroc annonce à son interlocuteur qu'il est bénéficiaire d'une assurance vie souscrite à l'étranger par le défunt, d'un montant de l'ordre de 200 000 à 300 000 euros", explique la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Nancy.

Usurpation d’identité

Pour rendre encore plus crédibles leurs arnaques, les escrocs adressent également aux victimes des courriers électroniques accompagnés de faux documents avec un en-tête d’un cabinet d’avocat. Des faux sites Internet d’avocats sont créés pour l’occasion, avec parfois des usurpations d’identité. Ces noms sont les suivants : "Marc de la Villardiaire, Charles de la Roche, Pierre Calvin, Gérald de Courcheville, Julien de Fréville, Charles Delcourt, Pierre Delaunay, Honoré & Caron...", précise FTVi.

Publicité
Une fois l’escroquerie portant ses fruits auprès de la victime, cette dernière est invitée à effectuer des virements, sous prétexte de cotisations, sur d’autres comptes à l’étranger pour des montants pouvant atteindre jusqu’à 100 000 euros.

Les victimes peuvent se faire connaître auprès de la brigade de gendarmerie ou le poste de police situés à proximité de leur domicile.

En vidéo sur le même thème : Les avantages de l’assurance-vie 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité