Depuis quelques années, vous avez la possibilité de contracter un prêt par Internet quel que soit votre projet. Mais est-ce si simple d’effectuer cette démarche en ligne ? Et quels sont les avantages à procéder ainsi ?

Antoine Fruchard, fondateur de Réassurez-moi, le sait : si les banques détiennent aujourd’hui le monopole en matière d’assurance prêt, la donne risque fortement de changer à partir de 2018. Pour rappel : il sera bientôt possible pour tous les particuliers de changer chaque année d’assurance pour leurs crédits. Une aubaine pour les fournisseurs de contrats. Surtout lorsque l’on sait que les Français sont de plus en plus enclins à passer par la voie du net pour contracter un contrat d’assurance. "On estime que d’ici 2015, au moins 50 % du marché de l’assurance sera dématérialisé, tous produits d’assurance confondus", estime Antoine Fruchard. Et de préciser : "A partir de l’année prochaine, les banques pourraient potentiellement perdre 450 000 emprunteurs compte tenu de la nouvelle liberté qui leur est accordée. 30 % à 50 % d’entre eux pourraient passer par Internet pour souscrire une assurance de prêt".

A lire aussi : Assurance prêt : votre banque peut-elle vous obliger à prendre son contrat maison ?

Quels avantages ?

De fait, si l’on a souvent tendance à considérer que rien ne vaut un échange de visu pour signer un contrat, il faut reconnaître qu’appliquer à l’assurance, et plus spécifiquement au segment de l’assurance emprunteur, la dématérialisation a du bon. "Le fait de souscrire une assurance de prêt en ligne comporte au moins trois avantages", commente Antoine Fruchard. "Non seulement cela permet à tout un chacun de bénéficier d’une vérification immédiate. Il n’est donc plus question de se rendre dans une agence pour demander un devis. En second lieu, le fait que la souscription soit effectuée en ligne permet à l’emprunteur de se décharger de toutes les formalités papiers. Enfin, si accompagnement il faut, les sociétés d’assurance en ligne font généralement preuve d’une grande réactivité".

Comment procéder ?

Vous l’aurez compris, souscrire une assurance en ligne comporte quantité d’avantages si bien que, selon les derniers chiffres de la Fédération Française de l'Assurance (FFA), 14 % des contrats d’assurance étaient distribués par Internet en France en 2016, contre 9 % l’année précédente. Une modification des pratiques qui s’explique du fait de l’évolution de la réglementation certes, mais peut-être également compte tenu de la simplicité de souscription lorsque celle-ci est effectuée en ligne.

Du côté de Réassurez-moi (ce courtier en ligne d’assurance emprunteur), le process est organisé en trois étapes :

Premièrement : choisir son contrat d’assurance prêt parmi 15 contrats préalablement sélectionnés pour leurs niveaux de garantis et leur compétitivité tarifaire.

Deuxièmement : obtenir une attestation d’assurance en remplissant un questionnaire de santé dynamique.

Publicité
Troisièmement : demander à votre banquier d’effectuer le changement où mandater votre assureur afin qu’il s’en occupe. Dans tous les cas, fini la paperasse. Le parcours clients devient plus intuitif.

En vidéo - Idées de placements: Assurance-vie en ligne