Vidéos A la une
BANGUI - 12 sept 2014 - 5186 morts depuis le début de l'année. C'est le bilan des affrontements entre chrétiens et musulmans en Centrafrique, selon un décompte de l'agence américaine AP. Un chiffre deux fois plus élevé que celui des Nations Unies. Au mois d'avril, l'organisation humanitaire parlait de plus de 2000 morts. L'agence a dressé son propre bilan grâce aux données récoltées auprès d'organismes humanitaires, de prêtres, d'imams et d'habitants. Autre constatation, les exécutions se sont largement poursuivis ces derniers mois, alors que l'ONU avait déjà donné son accord pour l'envoi d'une force de maintien de la paix dans le pays. Votée en avril, la résolution tarde à être mise en application. Les premières troupes doivent arriver la semaine prochaine. Mais seul 60% des effectifs prévues seront déployés dans un premier temps, le reste attendra début 2015. Pour le moment, quelque 2000 soldats français sont déployés sur le territoire centrafricain dans le cadre de l'opération Sangaris. Une opération lancée en décembre 2013 pour mettre fin aux massacres communautaires.
Publicité