Vidéos A la une
Au chef de file des députés Front de gauche, André Chassaigne, qui lui demandait "solennellement" de revenir sur l'extension de la déchéance de nationalité, Manuel Valls a répondu qu'il visait à "affirmer à travers ce nouveau patriotisme ce que nous sommes, autour de nos valeurs: le patriotisme généreux qui n'exclut personne". Et de poursuivre: "être français c'est au-delà du droit du sol, du droit du sang ou d'une naturalisation, c'est appartenir à une communauté de valeurs".
Publicité