Société
Halim Abdelmalek, assigné à résidence entre novembre 2015 et janvier 2016, réclame des indemnités à l’Etat. Il est en colère car sa société de dépannage a perdu 60% de son chiffre d’affaires.  
Publicité