Vidéos A la une
Depuis une semaine, de nombreux manifestants se réunissent chaque soir place de la République à Paris, pour la "Nuit debout". Un mouvement contestataire qui commence à gagner d'autres villes françaises, comme Toulouse, Strasbourg ou Rennes. Soutenu par les Espagnols de Podemos, il consiste en une succession de discussions et des assemblées générales, avec un but: que chacun puisse jouer un rôle et s'exprimer. Le mouvement est en train de se structurer en accéléré, prenant de court tous ceux qui rêvent d'une recomposition à gauche
Publicité