Vidéos A la une
L'autopsie faite sur le petit Abderazak, mort durant une colonie de vacances à Ascou, révèle que le petit garçon avait des lésions au foie, à l'estomac, au coeur et à l'oesophage et est probablement mort des suites d'une infection. Les parents de l'enfant ne comprennent pas. Pour eux, il y a une explication et des coupables. Les résultats discréditent la colonie d'Ascou mais plusieurs autres enfants étaient tombés malades, présentant les mêmes symptômes qu'Abderazak.
Vidéos A la une
Ni les aliments ni l'eau fournis dans une colonie d'Ascou en Ariège ne seraient à l'origine de la mort du petit Abdelrazak, huit ans. Les responsables de la colonie sont mis hors de cause. Toutefois, la préfecture est à présent dans l'incapacité de déterminer les causes du décès. Les parents du jeune garçon ne sont toujours par convaincus par les résultats des analyses et demandent des réponses.
Vidéos A la une
L'avocat du centre de vacances de Saint-Bernard-d'Ascou, dans l'Ariège, où un enfant de 8 ans est mort après s'être plaint de maux de ventre, s'est exprimé pour la première fois sur BFMTV. "Il est trop tôt pour s'exprimer sur la cause du décès", a assuré Ludovic Serrée de Roch, affirmant par ailleurs que la colonie de vacances était composée de "professionnels aguerris". "Le centre de vacances s'associe à la tragédie de [la famille de l'enfant décédé]", a également déclaré l'avocat.
Publicité