Société
Initialement prévue le 15 mars, la trêve hivernale a finalement été repoussée jusqu’au 31 mars. Dès lundi, les expulsions locatives pourront donc reprendre. "Chaque journée qui commence par une expulsion locative est une mauvaise journée qui s’annonce", confie Me Pascal Thuet, huissier de justice à Sarreguemines et trésorier de la CNHJ. Découvrez pourquoi.
Publicité