Société
Les deux gendarmes de l'Allier ont écopé, ce lundi, de quatre mois de prison avec sursis. En 2010, lors de la visite de Nicolas Sarkozy, ces derniers avaient retenus prisonnier un syndicaliste.
Publicité