Vidéos à la une
Ce jeudi 27 avril 2017, Charles Magnien s'est penché sur les faits marquants dans le monde politique. Il est évident qu'Emmanuel Macron et ses soutiens aiment employer l'expression coup de com'. C'est ce dont il a notamment qualifié le coup réalisé par Marine Le Pen à leur encore à Whirlpool. Le candidat d'"En Marche !" s'est ensuite rendu à son meeting à Arras où il a tenu à faire savoir qu'il était un enfant de la région. A découvrir également l'entretien de Jacques Attali sur LCI qui a choqué jusqu'aux d'Emmanuel Macron. - Chaque jour à 8h20 sur RMC, Charles Magnien décrypte la communication politique aux côtés de Jean-Jacques Bourdin.
Vidéos à la une
Direction Arras pour découvrir les préparatifs avant le spectacle du 14 juillet.
Vidéos à la une
La ministre du travail était en visite à Arras pour mettre en place le nouveau plan de formation dans la région.
Vidéos à la une
Lundi matin, les agriculteurs manifestaient en Bretagne, en Charente-Maritime et dans le Nord-Pas-de-Calais. À Arras, près de 200 agriculteurs...
Vidéos à la une
"Il faut rassembler la France dans tout ce qu'elle a de plus beau," a expliqué le maire d'Arras dans le Pas-de-Calais, où des habitants se sont rassemblés spontanément samedi au lendemain d'attentats qui ont fait au moins 128 morts à Paris.
France
La deuxième édition de l’émission "Le monument préféré des Français", sur France 2, a trouvé son gagnant. 
Vidéos à la une
Invité sur le plateau du 14/17 sur LCI, en ce jour de rentrée des ténors de la politique, le président de Cap-Enseignant à Sciences-Po & Hec Stéphane Rozés a décrypté la réception des héros du Thalys à l'Elysée par François Hollande. Pour lui, "c'est tout à fait naturel qu'il soit l'expression de ces moments" forts symboliques.
Vidéos à la une
Chaque année, cent millions de voyageurs circulent en TGV. Gares, lieux ouverts et bagages abandonnés sont la hantise des services de sécurité. Guillaume Pépy, le président de la SNCF, s'est rendu Gare du Nord à Paris pour annoncer le renforcement des mesures deux jours après l'attaque évitée d'un Thalys reliant Amsterdam à Paris. Les voyageurs, eux, n'étaient pas totalement rassurés.
Vidéos à la une
Marocain de 25 ans, Ayoub El Khazzani est l'auteur de l'attaque manquée dans un Thalys reliant Amsterdam à Paris vendredi après-midi. L'homme, fiché par les services de Renseignements de plusieurs pays de l'UE, est toujours en garde à vue. Si son parcours et ses motivations restent assez flous, d'autres éléments permettent d'y voir plus clair.
Vidéos à la une
ARRAS /ROSEBURG (Oregon) - 21/22 août 2015 - Les hommages se multiplient pour saluer le courage des passagers qui ont maîtrisé vendredi le Marocain lourdement armé dans le Thalys reliant Amsterdam à Paris. Parmi eux, trois Américains, Anthony Sadler et Alek Skarlatos et Spencer Stone. Trois copains d'enfance fêtés en héros de part et d'autre de l'Atlantique. Et en premier lieu par leur famille. Aux côtés de Chris Norman un ressortissant Britannique ainsi qu'un Français préférant garder l'anonymat, ils seront reçus lundi à l'Élysée par François Hollande.
Vidéos à la une
Au lendemain de l'attaque évitée dans un train Thalys, non d'Arras, les héros qui ont désarmé le forcené ont été reçu en grande pompe à l'ambassade américaine à Paris. Ils avaient été décorés plus tôt de la médaille de la ville d'Arras.
Vidéos à la une
Au lendemain de l'attaque évitée dans un train Thalys, non loin d'Arras, l'enquête se poursuit à la SDAT. L'identité du tireur est confirmée, il s'agit d'un Marocain qui a vécu en Espagne. Marie Bolinches, correspondante sur place, fait état des dernières avancées de l'autre côté des Pyrénées.
Vidéos à la une
Quatre hommes, trois Américains et un Britannique sont intervenus pour maîtriser à mains nues l'homme qui s'apprêtait à tirer dans le wagon. Trois d'entre eux racontent comment ils ont réussi à éviter un drame.
Vidéos à la une
Au lendemain de l'attaque évitée dans un train Thalys, à Arras, les quatre personnes ayant immobilisé le forcené ont témoigné à visage découvert. Ils ont raconté comment ils étaient parvenus à désarmer puis à maîtriser le suspect présumé.
Vidéos à la une
Suite à l'attaque évitée dans un train Thalys, à Arras vendredi après-midi, la Belgique a réclamé un renforcement des règles de sécurité dans l'espace Schengen. Le forcené, interpellé, avait en effet séjourné sur place par le passé.
Vidéos à la une
Samedi après-midi, depuis Arras, l'un des héros du train Thalys Chris Norman s'est adressé la presse. Selon lui, "tout le monde a eu énormément de chance" car le forcené n'a pas réussi à tirer. "Je pense que son arme s'est enrayée", a-t-il expliqué.
Vidéos à la une
A Arras, au lendemain de l'attaque évitée d'un train Thalys, un des héros Chris Norman a pris la parole devant la presse. Il a évoqué ce samedi après-midi la présence d'un Français, qui aurait essayé d'arrêter le forcené dans le wagon.
Vidéos à la une
Trois personnes ont été blessées vendredi dans un train Thalys entre Amsterdam et Paris, par un homme armé qui a été maîtrisé par les passagers, puis interpellé en gare d'Arras dans le Pas-de-Calais. En direct de la gare d'Arras, Sébastien Hembert nous fait le récit de la fusillade.
Vidéos à la une
Trois personnes ont été blessées, vendredi soir, dans un train Thalys entre Amsterdam et Paris. Un homme armé, qui a été maîtrisé par les passagers, a été interpellé en gare d'Arras. "Il y aurait un blessé assez sérieux, pour le deuxième on ne connait pas la gravité de ses blessures. Il y aurait une troisième personne, très légèrement blessée, l'acteur Jean-Hughes Anglade. Il était dans la rame et il a déclenché le signal d'alarme", a expliqué à BFMTV Laurent Boucher, journaliste à la Voix du Nord.
Vidéos à la une
Un forcené lourdement armé a ouvert le feu dans un train reliant Amsterdam à Paris, faisant deux blessés avant d'être arrêté en gare d'Arras. La piste terroriste n'est pour le moment pas écartée, Bernard Cazeneuve le ministre de l'Intérieur est attendu sur place.
Vidéos à la une
Un homme lourdement armé a ouvert le feu dans un train reliant Amsterdam à Paris, faisant deux blessés. L'individu a été arrété en gare d'Arras, la piste terroriste n'est pour le moment pas écartée.
Vidéos à la une
Roland Jacquard, spécialiste anti-terroriste décrypte la fusillade qui s'est déroulée vendredi en début de soirée dans un train reliant Amsterdam à Paris.
Vidéos à la une
Alexandra Guillet, la spécialiste police justice de LCI est revenue vendredi soir sur le déroulement de la fusillade dans un Thalys. Elle rappelle que le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a appelé à la plus grande prudence concernant les motivations et l'identité de l'homme qui a ouvert le feu dans un train Amsterdam-Paris près d'Arras.
Vidéos à la une
Bernard Cazeneuve s'est rendu vendredi soir à Arras où un homme a ouvert le feu dans un Thalys reliant Amsterdam. Il a rendu hommage au courage de deux passagers américains blessés en maîtrisant le forcené qui était lourdement armé.
Vidéos à la une
Un homme armé, qui a blessé grièvement deux personnes dans un Thalys reliant Amsterdam à Paris, a été arrêté vendredi par la police à la gare d'Arras. Le ministre de l'Intérieur s'est rendu sur place dans la soirée. "Je tiens, avec le président de la République et le Premier ministre, à exprimer à ces deux passagers américains, qui ont été extrêmement courageux, toute notre gratitude, notre reconnaissance et notre admiration pour leur sang-froid", a déclaré Bernard Cazeneuve. "Tous les passagers, qui n'ont pas été blessés mais qui psychologiquement choqués, sont pris en charge par une cellule médico-psychologique soit ici sur place, soit à l'hôpital d'Arras", a ajouté le ministre de l'Intérieur.
Vidéos à la une
Un homme a ouvert le feu vendredi dans un train à grande vitesse Thalys entre Amsterdam et Paris, blessant deux personnes, avant d'être maîtrisé par deux passagers américains, puis interpellé en gare d'Arras dans le Pas-de-Calais. Pour Alain Bauer, criminologue, la piste terroriste n'est pas forcément celle à privilégier.
Vidéos à la une
Un homme a ouvert le feu vendredi près d'Arras dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris. Trois personnes ont été blessées avant que l'homme ne soit maîtrise par des Marines américains. Bernard Cazeneuve est attendu sur place.
Vidéos à la une
Marine Le Pen a mis fin au suspense ce mardi. Elle sera bien candidate aux élections régionales dans le Nord-Pas-de-Calais/Picardie. La présidente du FN se rendra à Arras pour en faire part aux électeurs. Mais les anti-Le Pen sont déjà sur le pied de guerre: un groupe appelle sur Internet à gâcher son entrée en campagne. Un concert de casseroles est prévu pour l'accueillir.
Vidéos à la une
Les diocèses de Lille, Arras et Cambrai ont donné une conférence de presse pour parler de la campagne du denier.
Vidéos à la une
Après la fusillade qui a eu lieu à Arras, pendant la nuit de la Saint-Sylvestre, une voisine, évoque les faits. "ma soeur qui était ici avec son nouveau-né a entendu quatre coups de feu", explique-t-elle. Trois personnes ont été tuées et l'auteur des coups de feu s'est donné la mort.

Pages

Publicité