Vidéos A la une
Patrick Balkany risque de perdre gros ce mercredi 18 mars. Le bureau de l'Assemblée nationale va se prononcer sur la levée de son immunité parlementaire. L'intouchable député-maire de Levallois risque ainsi de subir un contrôle judiciaire pour " corruption passive et blanchiment de fraude fiscale ", et se voir notamment confisqué son passeport. Le couple Balkany est soupçonné d'être propriétaire de deux villas non-déclarées, à Saint-Martin et Marrakech. Isabelle Balkany a déjà avoué en juin 2014 être la véritable propriétaire de la villa de Saint-Martin depuis 1997. Concernant l'issue du vote, il semble probable que l'immunité de Patrick Balkany soit levée, selon les dires d'un membre du bureau. Le refus du Sénat face à une requête similaire visant Serge Dassault avait par ailleurs créé une vive polémique l'année dernière, contraignant le sénateur à demander lui-même la levée de son immunité. Face à cette probabilité, Patrick Balkany a écrit à Claude Bartolone pour lui demander de l'aider à préserver son immunité. Condamné déjà pour détournement de fonds publics en 1996, Patrick Balkany a malgré tout su se faire aimer par ses électeurs. En 2012, il entame son 5e mandat de député des Hauts-de-Seine, tandis qu'il est réélu maire de Levallois-Perret pour la 5e fois en 2014. Il est reconnu pour avoir su améliorer nettement le cadre vie des Levalloisiens. Sa proximité avec les commerçants locaux et ses investissements dans la sécurité et la propreté ont séduit la majorité des habitants. Mais cela a un prix à payer : Levallois-Perret est la ville la plus endettée par habitant depuis plusieurs années. L'immunité parlementaire de Patrick Balkany sera-t-elle levée ? Si oui, quelles en seront les conséquences pour sa carrière politique ? Comment Patrick Balkany parvient-il à conserver ses électeurs malgré ses frasques judiciaires ? Invités : Noël Pons, co-auteur de 92 connection, ancien fonctionnaire à la Direction générale des impôts Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine Arnaud de Courson, conseiller général DVD de Levallois-Perret Jean-Luc Laurent, député MRC du Val-de-Marne
Vidéos A la une
Isabelle Balkany a été mise en examen fin mai pour "blanchiment de fraude fiscale". Elle a pourtant été élue en toute discrétion présidente de la société d'économie mixte de la ville de Levallois-Perret début juin. Un sujet sur lequel voulait la questionner le conseiller d'opposition Arnaud de Courson, mais la première adjointe UMP de Levallois-Perret était absente pour cause de "gastro", selon son époux.
Publicité