La Banque centrale européenne s’apprête à dévoiler le nouveau billet de 5 euros ce jeudi. Celui-ci fera partie d’une série baptisée "Europe", qui entrera en circulation en mai prochain.

Les billets font peau neuve. Plus de dix ans après le passage à la monnaie unique, les euros sont en passe d’arborer un nouveau visage. La Banque centrale européenne (BCE) doit en effet présenter le nouveau billet de 5 euros ce jeudi. Tous les autres (de 10, 20, 50, 200 et 500 euros) seront, quant à eux, revisités d’ici le mois de mai prochain. C’est à cette date que la nouvelle série de billets baptisée "Europe" doit entrée en circulation. Le principal objectif étant de renforcer la sécurité. La Tribune révèle ainsi que la couleur sera très peu modifiée tandis que le motif architectural demeurera inchangé. "Trois signes de sécurité facilement repérables ont été présentés : l’hologramme portrait dans la bande argentée, le filigrane portrait et le nombre émeraude", a également précisé l’hebdomadaire sur son site.

Eviter les falsificationsEt alors que plus de 250.000 faux billets ont été saisis en 2012, La Tribune souligne que la nouvelle série "Europe" sera "dotée des dernière technologies de pointe en matière de sécurité".  Concernant le choix du billet, le média a expliqué que le billet de 5 euros est semblable à "un ballon d’essai" : "La plus petite coupure de l'euro n'est en effet pas la plus contrefaite, elle ne représente que 0,5% des faux billets saisis au premier semestre 2012 (…)En choisissant la coupure de 5 euros, une des moins falsifiées et la moins utilisée des coupures de moins de 100 euros, la BCE se montre encore une fois prudente. Histoire sans doute de pouvoir apporter aux coupures les plus grosses les corrections nécessaires en cas de problème pour le système monétaire européen".

Publicité
L’euro est entré en circulation le 1er janvier 2002. Parmi les 27 pays de zone euro, la Grande-Bretagne, le Danemark, la Hongrie, la Suède, la Roumanie, la Bulgarie, la Pologne, la République Tchèque, la Lituanie et la Lettonie ont conservé leur propre monnaie. 
Publicité