Revue du web
Avec Atlantico
Ah, la transition énergétique, que voilà une idée réjouissante ! Grâce à ce principe maintenant élevé en dogme, la France transite joyeusement vers de nouvelles aventures énergétiques alternatives, à base de coupures, de bagotage du réseau électrique, et de petits sourires politiques crispés.
Vidéos Argent/Bourse
L'objectif d'Areva, après une période de transition : simplifier les structures, recentrer et mieux gérer les risques.
Vidéos Argent/Bourse
Au sommaire: Qui de Manuel Valls ou de la CGT craquera le premier dans le bras de fer autour de la loi Travail ? En France, le chômage a reculé pour le deuxième mois consécutif en avril. Les négociations entre Areva et le Finlandais TVO sont rompues. - Avec: Bertille Bayart, rédactrice en chef au Figaro Économie. Et Guillaume Duval, rédacteur en chef d'Alternatives Économiques. - 18h l'heure H, du vendredi 27 mai 2016, présenté par Guillaume Paul et Aurélie Blonde, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Actuellement, Areva et EDF traversent de graves difficultés. Perte de compétences industrielles, doutes sur les choix technologiques, crise de financement ... divers problèmes s'accumulent pour ces deux grandes entreprises. Quelles solutions doivent-elles mettre en oeuvre pour relancer la filière nucléaire française ? - Avec: Dominique Louis, PDG d'Assystem. - Good Morning Business, du lundi 23 mai 2016, présenté par Stéphane Soumier, sur BFM Business.
Vidéos Argent/Bourse
Anne Lauvergeon, l'ex-patronne d'Areva a été mise en examen vendredi. Elle est accusée d'avoir présenté des comptes enjolivés et d'avoir publié de fausses informations après le fiasco du rachat de la société minière, UraMin, en 2010-2011. Elle jouait alors sa réélection à la tête d'Areva.
Société
Anne Lauvergeon, ancienne présidente d'Areva, a été mise en examen vendredi dans le cadre d'une enquête sur la société Uramin. Explications. 
Vidéos A la une
L'ancienne patronne d'Areva est visée par une enquête sur le rachat, en 2007, de la société minière Uramin. Mais la transaction fut soldée par un échec. La justice cherche donc à savoir si les comptes du géant du nucléaire n'ont pas été maquillés pour le cacher. Pour Jean-Pierre Versini-Campinchi, son avocat, les policiers n'ont rien trouvé. Quant aux suspicions sur ses abus de pouvoir, elles ont "été balayées".
Vidéos A la une
Anne Lauvergeon va devoir faire face à la justice et pourrait même être mise en examen. Une enquête la vise lorsqu'elle était à la tête du géant du nucléaire entre 2008-2011. La justice veut savoir si elle a masqué un gouffre financier en vue de sa réélection.
Vidéos Argent/Bourse
Sébastien Barthélémi, responsable de la recherche crédit chez Kepler Cheuvreux, s'est penché sur les difficultés que rencontre le groupe Areva. - Intégrale Bourse, du jeudi 5 mai 2015, présenté par Grégoire Favet, sur BFM Business.
Vidéos A la une
"Les premières investigations sur les premières pièces ont montré qu'elles étaient normales donc manifestement ce sont les rapports écrits qui sont défectueux" a déclaré ce mercredi Ségolène Royal, tout en restant prudente. "On aura la totalité des résultats des investigations dans 15 jours", a-t-elle conclu.
Vidéos Argent/Bourse
La ministre de l'Environnement, Ségolène Royal a tenté de rassurer mercredi sur les soupçons d'irrégularités dans les contrôles de fabrication. Elle a assuré que les premiers tests menés sur des pièces produites sur le site d'Areva du Creusot étaient "bons". Prudente, elle a ajouté attendre la suite des contrôles avant de se prononcer sous l'autorité de l'ASN. Cette dernière rendra ses résultats d'ici la fin du mois de mai.
Société
Selon "Les Echos", plusieurs incohérences ont été décelées dans des dossiers portant sur la création de cuves équipant les réacteurs nucléaires. Des anomalies qui dureraient depuis plus de cinquante ans.
Vidéos Argent/Bourse
Les premiers tests menés sur des pièces produites sur le site d'Areva du Creusot après la révélation d'irrégularités dans les contrôles de fabrication sont "bons" a déclaré mercredi la ministre de l'Energie, Ségolène Royal.
Vidéos Argent/Bourse
A l'occasion d'un audit, des "anomalies" ont été constatées dans la fabrication de composants nucléaires dans l'usine Le Creusot, propriété d'Areva depuis 2006. Les irrégularités constatées dans plusieurs dossiers pourraient montrer que les procès verbaux attestant la conformité de certaines pièces forgées ont été amélioré par rapport à la réalité. Seul élément rassurant : seuls 50 seraient encore en service.
Vidéos Argent/Bourse
C'est un nouveau coup dur pour Areva, qui pourrait bien ternir un peu plus sa réputation d'expert mondial du nucléaire. Selon le journal français Les Echos, un audit a détecté des 'anomalies' dans le suivi de la production de pièces utilisées pour construire des centrales nucléaires. L'article est à lire ici : http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/02189730... L'usine mise en cause est celle du Creusot, en Saône-et-Loire, celle-là même où a été fabriquée la cuve de l'EPR de Flamanville, censé ouvrir en 2018. Ces 'anomalies' pourraient être à l'origine du défaut de composition de l'acier détecté dans la cuve du réacteur en 2015. Mardi, le directeur général d'Areva, Philippe Knoche a déclaré aux Echos qu'il n'excluait pas l'hypothèse de 'falsifications' des données lors du processus de suivi. L'Autorité de sûreté nucléaire a donné quinze jours à Areva pour évaluer l'impact des anomalies constatées sur les pièces fournies aux clients. Si les soupçons se confirment, ils pourraient concerner plusieurs centrales fabriquées selon le même modèle d'EPR, notamment en Chine et en Finlande. Les conséquences de ces révélations se faisaient déjà sentir mardi matin : Areva perdait 3,97% à 4,58 euros à la Bourse de Paris. Elles interviennent alors que la multinationale est déjà en grande difficulté, engluée dans les retards de chantiers et la gestion du scandale du rachat de la société UraMin. Très endetté, le groupe va licencier 6 000 postes dans le monde d'ici 2017.
Vidéos Argent/Bourse
L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a fait savoir mardi qu'Areva l'a informée d'anomalies dans la fabrication de composants nucléaires des centrales françaises. Cela concernerait environ 400 pièces produites au Creusot, en Saône-et-Loire, depuis 1965. Pour le groupe, symbole du savoir-faire hexagonal, les répercussions peuvent être multiples au plan commercial.
Vidéos Argent/Bourse
Selon le quotidien Les Échos, des anomalies de fabrication auraient été détectées sur la cuve de l'EPR de Flamanville. Un audit révèle que 400 dossiers sur 10.000 auraient été falsifiés pour répondre aux normes de fabrication. L'usine Creusot Forge, une filiale d'Areva, est au coeur du scandale.
Vidéos A la une
Il y a deux ans, Thierry Dol était libéré. Il avait été enlevé à Arlit, au Niger, sur le site minier d' Areva. Cet ex-otage d'al-Qaïda a décidé de porter plainte contre l'État et son ancien employeur pour "mise en danger de la vie d'autrui" et "non-assistance à personne en danger". Il demande une indemnisation à la hauteur des préjudices qu'il a subit durant ces 1139 jours de détention.
Vidéos A la une
Alex Ursulet, avocat de Thierry Dol, a expliqué lundi midi sur BFMTV les raisons qui ont poussé son client à porter plainte contre son ex-employeur Areva. L'ingénieur avait été retenu otage par Al-Qaida au Maghreb islamique pendant trois ans après son enlèvement sur le site d'Arlit au Niger. "Thierry Dol souhaite élargir le spectre judiciaire, qui est ouvert aujourd'hui au parquet de Paris, qui porte sur l'identité de ceux qui ont enlevé Thierry", a expliqué maître Ursulet. "Aujourd'hui Thierry Dol veut connaître la vérité sur les conditions de son enlèvement. Comment cela a été possible? Est-ce que la société Areva avait pris toutes les précautions pour permettre la sécurité de ses employés et si c'est cela n'a pas été possible, pourquoi?", a ajouté l'avocat.
Vidéos A la une
L'EDITO ECONOMIE. Laurent Guez, directeur délégué de la rédaction des Échos Week-End et Business, revient sur la stratégie d'Areva en Chine. Il a signé un protocole d'accord avec un industriel chinois, qui pourrait entrer au capital du géant français.
Vidéos Argent/Bourse
Areva annonce une nécessité de se rapprocher de la Chine dans les colonnes du "Journal du Dimanche", daté du 2 août 2015. L'entreprise française vient de mettre en place un plan d'aides où l'Etat pourrait injecter deux milliards d'euros.
Vidéos A la une
Selon le syndicat Force Ouvrière, plus de 90% des employés d'Areva ont décidé de faire grève afin de protester contre les suppressions de poste annoncées par la direction. 3000 à 4000 emplois sont menacés.
Vidéos A la une
Jean-Pierre Bachmann, coordinateur CFDT chez Areva, a réagi au micro de LCI ce mardi, alors que les salariés étaient mobilisés mardi pour la sauvegarde de l'emploi, une première depuis l'annonce par le groupe nucléaire de la suppression de 3.000 à 4.000 postes en France.
Vidéos A la une
Pollution, sexisme, Areva, Sandrine Rousseau, porte-parole d'EELV, était l'invitée de LCI Matin pour faire sa revue de presse dans LCI Matin.
Vidéos A la une
Dans le cadre de son plan de redressement, le spécialiste du nucléaire Areva, en difficulté financière, a annoncé ce jeudi qu'il allait supprimer 5.000 à 6.000 emplois dans le monde, dont 3.000 à 4.000 en France. C'est une première pour le groupe public. Sur les sites de Tricastin et de la Hague, les salariés s'attendaient à des suppressions de postes, mais pas de cette ampleur là. La direction affirme vouloir privilégier les départs volontaires et départs anticipés à la retraite. Le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, a promis zéro licenciement.
Vidéos A la une
Présent sur le plateau de LCI, le député EELV Pascal Durand a évoqué le coût exorbitant des centrales nucléaires, sur lequel Mediapart a enquêté. Selon lui, il y a un manque de "transparence" sur l'énergie fossile.
Vidéos A la une
Le groupe enregistre des pertes records en raison des coûts de construction de l'EPR de Flammanville plus élevés que prévus et d'une baisse généralisée d'attrait pour le nucléaire depuis le drame de Fukushima.
Société
Le président du directoire du groupe énergétique français Areva, Luc Oursel, est décédé mercredi à l’âge de 55 ans des suites d’une maladie.
Vidéos Argent/Bourse
Le 1er août, David Dauba a reçu Matthieu Rolin, gérant de Swisslife Gestion Privée, et Alexandre Baradez, responsable analyses marchés chez IG, dans Le Grand Journal, sur BFM Business. Chaque soir, le Grand Journal, David Dauba reçoit la personnalité économique du jour, qui vient commenter son actualité et donner son point de vue sur les autres événements qui ont ponctué la journée. BFMBusiness,
Vidéos A la une
"Sans l'intervention du président de la République, du gouvernement et d'Arnaud Montebourg, nous ne pourrions pas constater le résultat aujourd'hui, c'est-à-dire une victoire pour Alstom, notre industrie et la France", a déclaré Manuel Valls vendredi en plein dénouement du dossier de la reprise des activités d'Alstom.

Pages

Publicité