Revue du web
Avec Atlantico
Les parents qui ont déjà mis des produits anti-poux sur la tête de leurs enfants ont appris, à leurs dépens, que les promesses des fabricants n’engagent que ceux qui les croient. Certains se résignent à passer des soirées entières à épouiller leur progéniture. D'autres renoncent. Dans tous les cas, ils auront dépensé dans les opérations anti-poux des budgets qui se chiffrent chaque fois en dizaines d’euros.
Publicité