Société
Jeudi, la justice a condamné Bernard Tapie à rembourser plus de 404 millions d’euros pour mettre un terme à son litige avec le Crédit Lyonnais. Abattu, l’homme d’affaires se dit "ruiné de chez ruiné".
Société
Quelques mois seulement après l’annulation de la procédure d’arbitrage qui devait lui accorder 403 millions d'euros, l’homme d’affaires réclame désormais 1 milliard d’euros de réparation.
Société
Dimanche sur Europe 1, l’homme d’affaires et revenu sur l’acharnement dont il se dit victime depuis plusieurs années et sur la façon dont il a vécu la récente décision de la cour d’appel concernant son arbitrage.
Société
La Cour d'appel de Pais a annulé l'arbitrage en faveur de Bernard Tapie dans l'affaire du Crédit lyonnais. 
Société
Bien décidé à récupérer l’argent versé en 2008 à Bernard Tapie dans le cadre de l’arbitrage rendu dans le litige opposant l’homme d’affaires au Crédit Lyonnais dans l’affaire Adidas,  l’Etat attaque aujourd’hui Bernard Tapie au civil. On parle de 405 millions d’euros.
Politique
Dans un long entretien accordé au Point et publié ce jeudi, Bernard Tapie s’est confié sur ce qu’il pensait du président François Hollande et de l’attitude de ce dernier à son égard. Selon lui, le chef de l’Etat, "est une personnalité redoutable et importante".
Société
Alors que les biens de Bernard Tapie ont été placés sous séquestre suite à sa mise en examen cet été, Le Parisien révèle que l’homme d’affaires aurait quand même essayé de transférer une importante somme d’argent à Hong-Kong. Plus de détails.
Société
Alors qu’une partie des biens de Bernard Tapie a été saisie mercredi par la justice dans le cadre de l’enquête sur l’arbitrage de son litige avec le Crédit Lyonnais, l’homme d’affaires a dénoncé un acharnement du pouvoir socialiste.
Société
Alors que Bernard Tapie était lundi soir l’invité de David Pujadas sur le plateau du JT de France 2, le présentateur a confié ses impressions sur ce qui s’est véritablement apparenté à un show télévisé. Retour sur cette interview quelque peu musclée.
Société
L’affaire Tapie se poursuit au gré des révélations. Dernières en date : celles de Stéphane Richard, le PDG d’Orange, qui assure que  Bernard Tapie a bel et bien participé à une réunion à l’Elysée en 2007 pour préparer l’arbitrage Crédit Lyonnais-Adidas.
Publicité