Revue du web
Avec La Tribune
La préfecture de police et la capitale française testent depuis plusieurs mois une "solution permettant d'envoyer, en cas d'événement grave, un message d'alerte géo-localisé".
Publicité