Magazine auto
Le nouveau système de vignettes anti-pollution mis en place par le gouvernement a donné des idées aux escrocs, qui n’hésitent pas à les vendre à des prix bien plus élevés que le tarif initialement fixé. Explications. 
Vidéos à la une
La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, a annoncé vouloir mettre en place des contrôles antipollution sur routes pour les véhicules, à la suite des trucages effectués par le groupe Volkswagen en laboratoire. Mais est-ce possible? Techniquement oui, mais la France ne peut pas l'imposer seule : c'est à l'Union européenne de légiférer.
Vidéos à la une
En plein scandale Volkswagen, Ségolène Royal a annoncé ce jeudi la mise en place d'une commission indépendante qui mènera des "tests aléatoires" sur une centaine de voitures en France, pour s'assurer qu'elles respectent les normes d'homologation. Les véhicules contrôlés seront de toutes marques, vendues partout dans le pays. La ministre de l'Écologie souhaite également revoir la réforme des procédures de contrôles des véhicules.
Publicité