Politique
Après l’arrivée remarquée du parti de Marine Le Pen à Science Po, c’est autour d’une association anticorruption de donner des gages de respectabilité au Front national.
Vidéos A la une
L'ancien vice-président de l'UMP Guillaume Peltier et le dirigeant de la société Bygmalion Guy Alvès ont été placés en garde à vue jeudi à Nice. Les deux hommes sont entendus dans le cadre de l'enquête pour délit de favoritisme et prise illégale d'intérêts à la mairie de Menton. Les enquêteurs soupçonnent la mairie d'avoir coupé artificiellement en deux un marché attribué aux entreprises Com1+, fondée par Guillaume Peltier, et Bygmalion, afin d'éviter une procédure d'appel d'offres. Diligentée après une plainte de l'association de lutte anticorruption Anticor, l'enquête avait donné lieu à des perquisitions au printemps dernier.
Publicité