Vidéos A la une
Ce mardi, Alain Juppé recevra François Hollande à Bordeaux pour inaugurer la Cité du vin. Lancé dans la course à l'Élysée, l'actuel maire de la ville se veut l'anti-Hollande de 2012. Cependant, la crise autour de la loi Travail d'aujourd'hui ressemble à celle des grandes grèves de 1995. A cette époque, Alain Juppé était Premier ministre. Il voulait reformer les retraites et la sécurité sociale. Il ne voulait rien céder mais au final, il n'a pas pu résister. Hervé Gattegno estime que cette déroute politique devrait être une leçon pour Manuel Valls et encore plus pour Alain Juppé. Plutôt que de se positionner comme l'anti-Hollande, Alain Juppé devrait être l'anti-Juppé, ajoute-t-il. - Bourdin Direct, du mardi 31 mai 2016, sur RMC.
Vidéos A la une
Le député PS de l'Essonne Julien Dray fait part de sa préoccupation lors d’une interview sur BFMTV suite à la manifestation anti-Hollande.
Vidéos A la une
Retour sur les manifestations anti-Hollande, avec Laurent Neumann, éditorialiste politique à BFM TV, et Eddy Fougier, politologue, chercheur associé à l'IRIS, spécialiste des mouvements...
Société
Ils étaient des milliers de mécontents ce dimanche à battre le pavé parisien pour crier leur ras-le-bol. La manifestation, qui a dégénéré, rassemblait un cortège hétéroclite. Mais qui étaient ces anti-Hollande ? Revue de détail.
Société
Près de 250 personnes ont été arrêtées dimanche pendant la manifestation anti-Hollande organisée à Paris par le collectif Jour de colère. Du côté des forces de l'ordre, 19 policiers ont été blessés.
Vidéos A la une
Au moins 150 personnes ont été interpellées dimanche soir au moment de la dispersion de la manifestation anti-Hollande, rassemblement hétéroclite d'intégristes catholiques, d'opposants au...
Société
Plus de 50 associations rassemblées sous en collectif sous le nom de Jour de colère, ont appelé tous les mécontents à manifester ce dimanche 26 janvier. Leurs revendications sont multiples et hétéroclites : du ras le bol fiscal au chômage en passant par l’insécurité ou l’éducation.
Société
L’organisateur d’une manifestation anti-Hollande ce 19 janvier à Paris a été placé en garde à vue. En cause, un ballon dirigeable de plusieurs mètres, dont la forme évoquait celle d’une quenelle, symbole de l’affaire Dieudonné. 
Publicité