Vidéos A la une
Le 27 février, Anthony Morel présente diverses solutions et dispositifs anti-drones. dans Bourdin Direct sur RMC. Alors que l'on ne connaît toujours pas l'identité des mystérieux drones qui ont survolé Paris cette semaine, les États-Unis ou encore la Chine ont mis au point des canons capables de générer un faisceau d'énergie capable d'enflammer à distance tout objet volant suspect. Autre idée: Malou Tech a mis au point un objet volant équipé d'un filet capable de repérer l'intrus, de le pourchasser et de l'attraper comme une sardine. Et si vous avez peur qu'un curieux ne vous espionne pendant que vous bronzez dans votre jardin, équipez-vous de DroneShield, un petit boîtier qui détecte tout drone qui s'approcherait un peu trop près de chez vous et vous envoie une alerte sur votre smartphone.
Vidéos A la une
Anthony Morel présente, dans sa chronique Culture Geek, diverses technologies anti-drones. La Chine a dévoilé un rayon laser spécifiquement créé pour pulvériser un petit engin aérien dans un rayon de deux kilomètres, en moins de cinq secondes après l'avoir repéré. Dans le militaire, l'armée russe utilise le Canon laser développé par Boeing. Mais des entreprises travaillent aussi pour lutter contre l'invasion des drones civils, qui sont parfois de simples jouets, équipés de caméras. Le DroneShield, un petit boîtier qui détecte tout drone qui s'approcherait un peu trop près de chez vous et vous envoie une alerte sur votre smartphone. Mais ces drones ne sont pas seulement des engins espions, ce sont aussi de formidables outils qui pourraient même vous sauver la vie. Pour le drone ambulancier, appelez les secours et il arrive à 100 km/h, équipé d'un défibrilateur cardiaque et d'une webcam qui va permettre à un professionnel de santé de guider à distance le sauveteur amateur.
Vidéos A la une
Le 4 novembre, Anthony Morel a présenté diverses solutions et dispositifs anti-drones, dans Bourdin Direct, sur RMC. Les drones ou objets volants sans pilote, ont connu un développement fulgurant auprès du grand public. Mais que peut faire l'État contre le survol de ses centrales nucléaires par des drones ? Pour remédier à ce problème, Pékin a mis au point une arme laser capable de détruire en vol des drones légers. Ce dispositif anti-drones a un rayon d'action de deux kilomètres et peut atteindre une petite cible aérienne. D'autres pays travaillent actuellement sur des moyens qui leur permettraient de renforcer leurs mesures de sécurité.
Publicité