Vidéos à la une
Annick Cojean, grand reporter au Monde et auteur de l'enquête "Les noces barbares de Daesh", a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur les violences sexuelles par l'Etat islamique à l'encontre des femmes yézidies. Les jihadistes de Daesh ont capturé de milliers de femmes et de jeunes filles, achetées comme du bétail, pour devenir leurs esclaves sexuelles. Elles appartiennent pour la plupart à la minorité yézidie. Selon Annick Cojean, ces pratiques révèlent "une régression du droit des femmes". Elle estime que le peuple Yézidi est en perdition.
Publicité