Vidéos A la une
Dans le petit village d'Amplepuis, dans le Rhône, on ne parle que de ça. Deux-cents exemplaires de Charlie Hebdo ont été dérobés vendredi matin dans la maison de la presse, lors de la livraison de l'hebdomadaire satirique. Pour les clients, seul l'intérêt pécunier a motivé les voleurs à commettre un tel acte.
Publicité