Vidéos A la une
A l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, Angelina Jolie, ambassadrice de l'ONU, a visité un camp abritant des milliers de Syriens ayant fui la guerre, dans le sud-est de la Turquie. L'actrice américaine a appelé la communauté internationale à agir face à la crise des réfugiés. Mais cette visite a été ternie par une polémique dont la star hollywoodienne se serait bien passée. Un enquête du quotidien britannique The Guardian révèle que le sommet de Londres organisé l'année dernière par Angelina Jolie pour lutter contre les viols dans les zones de conflits a coûté plus de 7 millions d'euros. Malgré la polémique, Angelina Jolie poursuit sa mission d'ambassadrice de l'ONU.
Publicité