Revue du web
Avec Atlantico
Le PCF, l'extrême-gauche et les écologistes devraient présenter leurs candidats à la présidentielle, quitte à prendre le risque de disqualifier la gauche pour le second tour. C'est un calcul qui, à leur échelle, n'est pas préjudiciable : un score honorable au premier tour offre de réels arguments de négociations pour les élections intermédiaires.
Publicité