Vidéos A la une
Les appels anonymes de menaces dans des lycées parisiens la semaine dernière en sont l'exemple parfait. Depuis les attentats de novembre, le nombre d'appels au 17 est en hausse selon les syndicats de police, avec souvent de fausses alertes. Si la vigilance est importante, le risque d'engorgement est lui aussi bien présent.
Vidéos A la une
Si l'utilité des détecteurs de fumée maintenant obligatoires pour les logements en location ne se discute pas, leur présence engendre de nombreuses fausses alertes. Une quinzaine de départements est touchée par ce phénomène. Dans le Calvados ce type d'alertes a doublé par rapport à l'année dernière. Pire, c'est déplacements considérés comme abusifs sont à la charge du particulier chez qui l'intervention est réalisée.
Publicité