Magazine auto
Des peines de suspension de permis ont été requises ce mardi par le tribunal correctionnel de Rodez (Aveyron) pour quinze des membres d’un groupe anti-radars sur Facebook.
Publicité